" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

samedi 30 mai 2009

30, vent et nuages, voltige des guifettes noires


* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -
SOIR-
18h-18h45, soudaines et importantes entrées maritimes accompagnées de vent frais (cf. ci-desous) :

Ci-dessous : entrées maritimes et vent; milans parasites et mouettes à tête grise; vanneau éperonné et grande aigrette
/ Photos Frédéric Bacuez dit Fretback





















18h15, 3 hirondelles rustiques N. NE.
18h25, 14 guifettes noires (cf. aussi rapport de 2009 05 29) avec voltiges et virevoltes acrobatiques [Lampsar 'eau douce'-delta]
Puis, 12 guifettes noires haut dans le ciel au milieu des habituelles troupes de mouettes à tête grise, toutes gênées par le vent [Lampsar 'eau douce'-delta, par la rive sud du marigot]
18h40, 3 guifettes noires avec 2 mouettes à tête grise [idem]
18h35, 10 cormorans africains
Puis 5 cormorans africains [berge sud] et 1 [berge nord, par les mangroves; tous : Lampsar 'eau douce'-delta]
Milans parasites et 1 corbeau pie très à l'aise dans les vents au dessus du marigot
1 vanneau éperonné se nourrit sur la plage, 1 grande aigrette à la proue d'une grande pirogue amarrée au large (cf. photo ci-dessus en bas à droite)
____________________________________________________________________

vendredi 29 mai 2009

29, les résidents s'activent


* Bango. Lampsar, coté saumâtre -MATIN-
Retour notable de la fraîcheur marine, avec cependant une augmentation sensible de l'humidité
Nota : nouvelle vague de poissons morts (plus gros) sur la berge ! Salinisation accrue de l'eau avec les grandes marées ?

Ci-contre : 2009 02, Bango. Camaroptère à dos gris / Courtesy photo Daniel Gleitz*

- 1 camaroptère à dos gris ssp. brevicaudata est particulièrement agité (28 et 29 05) dans le jardin. Dans le flamboyant en fleurs, il bondit de branche en branche, agite frénétiquement les ailes et, agressif, crie fortement face aux moineaux domestiques.
- Les tisserins à tête noire ont tous leur plumage nuptial
- 2 moineaux gris (couple) fréquentent discrètement le nîîm et viennent à l'abreuvoir (le 28 05 aussi).
- Les souïmangas à longue queue, mâles reproducteurs en plumage nuptial et non reproducteurs, sont très actifs et chantants. Plusieurs mâles nuptiaux sont vus traversant le marigot, chaque soir au crépuscule.
- Les bulbuls (communs) des jardins, chantants.

- 1 piqueboeuf (buphage) à bec jaune traverse le marigot dans les deux sens (29 PM et 30 05 AM ~9h).


* Daniel Gleitz, cf. carnet de voyage bangotin à : http://monderniervoyage.blog-de-voyage.fr/


* Saint-Louis. Pont Faidherbe -

MATIN, ~11h-
+200 guifettes noires (majoritairement) en plumage nuptial, prénuptial ou de fin d'hiver survolent l'eau du fleuve en aval du pont
13 pélicans blancs dont 2 subadultes nagent en aval du pont
Plus en aval, à la confluence du marigot de Khor et du fleuve, important rassemblement de pélicans blancs
Sur la digue des travaux de réfection du pont : 1 aigrette (dimorphe) des récifs / 2 oedicnèmes du Sénégal

mercredi 27 mai 2009

27, erratiques et retardataires


* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -

SOIR-
18h20, un balbuzard pêcheur (immature très probable) passe au dessus et longe la rive du marigot jusqu'au delà de la caserne de Bango
18h21, 1 hirondelle rustique, qui boit au passage au marigot
Puis, 3 hirondelles rustiques (18h32), 1 (18h38), 2 au ras de l'eau le long des palétuviers, visiblement fatiguées (18h47), et 5 chassant les insectes pendant quelques minutes au dessus des palétuviers, avant de continuer vers les typhaies

19h22, 1 martinet noir croise longuement au dessus du quartier et du marigot en compagnie de +5 martinets des maisons

Nota : après un arrêt migratoire de cinq jours (cf. rapport de 2009 05 22), hirondelles (rustiques) et martinets (noirs) sont encore de passage. Si les premières, parfois fatiguées mais imperturbables, continuent leur voyage vers le nord, les seconds semblent moins pressés. En fin de saison migratoire prénuptiale, l'observation de ces oiseaux est délicate : les sujets de première année des hirondelles rustiques et des martinets noirs estivent très souvent dans la région; quant à la remontée vers le nord des martinets, cette migration 'printanière' est moins nettement visible car plus irrégulière que celle d'automne (intense en septembre) : beaucoup de ces martinets semblent traîner en chemin, parfois jusqu'en juillet ! Et chaque orage de mousson, ensuite, fait souvent (ré)apparaître un ou deux martinets, descendus des hauts cieux pour chasser les insectes crépusculaires d'après l'averse...
Il en est de même pour les balbuzards pêcheurs, dont les effectifs migrants sont repartis pour la plupart depuis la mi mars (parmi les premiers arrivés à l'automne, et les premiers partis au printemps), d'autres, pas encore reproducteurs, s'attardant jusqu'en avril. Cependant, quelques immatures passent l'été dans la région du delta -de l'embouchure au lac de Guiers. Plutôt erratiques, les jeunes balbuzards errent au long des cours d'eau, en attendant le retour de leurs congénères adultes -les premiers peuvent arriver dès la fin août, la majorité entre la fin septembre et la mi octobre. Les balbuzards séjournant dans le bas delta (de l'embouchure du fleuve Sénégal au Djoudj) sont essentiellement scandinaves (Norvège, Suède, Finlande) et dans une moindre mesure écossais (lac de Guiers surtout).

2 corbeaux pies / Quelques sternes caspiennes / Mouettes à tête grise, toujours en troupes lâches (jusqu'à ~100 individus ensemble) / Tisserins à tête noire, toujours en bandes d'importance (jusqu'à ~50 par groupe) / Alcyons pies

Dans la baie, marée basse :
1 bihoreau gris, adulte / 1 grande aigrette / 1 aigrette garzette / 1 héron cendré / 2 talèves sultanes, sur la vase

19h44, 1 faucon chicquera vole très vite et fait le tour complet du marigot (deux berges), en chasse crépusculaire
19h48, premiers microchiroptères, envol progressif des -300 dendrocygnes veufs des vasières
____________________________________________________________________

lundi 25 mai 2009

25, barbicans à poitrine rouge à Bango, la preuve !


* Bango, village et impasse Gustave Pelloux -
Ce 25 mai 2009 à Bango, Eddy Graeff a filmé un couple des barbicans à poitrine rouge (lybius dubius/bearded barbet) qui ont pris l'habitude de venir tambouriner aux vitres de sa maison. Ce comportement apparemment singulier se retrouve chez d'autres oiseaux comme les souïmangas à longue queue - chez les mâles en période nuptiale, ou tout simplement chez les moineaux domestiques (qui, dans mon jardin, ont les mêmes attitudes contre un miroir, mâles et femelles de concert !). La plupart du temps, à la différence des nectariniidae, à l'occasion insectivores, qui viennent facilement capturer les insectes aux vitres, les moineaux granivores et les barbus frugivores (barbion à front jaune, barbican de Vieillot et barbican à poitrine rouge) en veulent d'abord à leur reflet, avec force coups de bec ! Ces mâles surtout, dans toute leur splendeur territoriale, se prennent eux-mêmes pour des rivaux et autres intrus !

Voir la vidéo d'Eddy Graeff : http://www.youtube.com/watch?v=wbM-Q7j7BmM

EN RAPPEL (cf. rapports précédents du libellé 'barbican à poitrine rouge') : espèce endémique d'Afrique de l'Ouest (de l'extrême ouest centrafricain à la Sénégambie), le barbican à poitrine rouge vit en savane boisée entre les 10 et 15° N. Ses exigences en matière d'habitat en font un oiseau localisé, seulement (assez) commun là où cet insatiable frugivore peut trouver de grands arbres, et tout particulièrement des figuiers, des vergers -à papayers de préférence !-, des arbres vieux ou morts dans lesquels il recherche des excavations pour nicher (de mai à août), et la proximité de cours d'eau. Le nord sahélien ne lui offre pas ces biotopes. On ne s'étonnera pas que les (field)guides des oiseaux de la région ne le signalent jamais sous nos latitudes pré sahariennes; ni le Borrow/Demey, ni le Sinclair/Ryan, pas même le Barlow/Wacher ! La référentielle check list des Morel n'en a jamais vu trace au nord du 14.30° N du Sénégal...
Et pourtant : la première observation sahélienne du plus grand des capitonidés recensés en Sénégambie est faite en décembre 2004, 3 individus, à Bango (cf. http://www.africanbirdclub.org/countries/Senegal/news.html , "signifiant une extension de son aire de répartition vers le nord") ! Pour ma part, en 2008-2009 je l'ai observé (jusqu'à quatre ensemble) à plusieurs reprises chez Eddy Graeff (jardin abritant encore de vénérables prosopis, dans un quartier où subsistent aussi quelques ficus); je l'ai encore vu au coeur même du village, dans la cour de l'ami Aïdara, où le barbican, peu combatif, avait fort à faire avec des oiseaux autrement plus petits que lui, deux moineaux gris et un serin à croupion blanc qui tentaient de le déloger d'un trou à faible hauteur d'un badanier (cf. rapport de 2008 08 2).
Deux hypothèses : le barbican à poitrine rouge avait disparu de ses rares biotopes favorables en zone sahélienne, à la faveur du cycle de sécheresse débuté en 1969, pour y revenir à la fin des années 90 avec le retour d'un régime des moussons plus humide. Ou alors, l'oasis végétative de Bango aurait-elle permis la présence des oiseaux sans que personne ne s'en rende compte ? Peu probable au vu des couleurs et de la familiarité de ce barbican, et de l'ignorance de l'espèce par des Bangotins suffisamment en âge pour le (re)connaître...
Oiseau spectaculaire de par la couleur de son plumage, les mouvements particuliers de sa queue, la forme de ses yeux et la robustesse poilue de son gros bec, le barbican à poitrine rouge, comme tous les barbus, est du genre bruyant, en vol, même s'il est moins vocal que ses cousins de la région sahélienne, le barbican de Vieillot et le barbion à front jaune, dont les chants lancinants et monotones, portant loin, généralement joués en duo, font intrinsèquement partie des ambiances sonores des paysages d'Afrique... Tous les promeneurs de la savane les ont entendus, même sans les voir, chantant sans discontinuer à couvert de grands arbres; notamment en avril et mai.

Ci-dessous, 2008 10 12, jardin de la famille Graeff, impasse Gustave Pelloux, à Bango. Barbican à poitrine rouge à la fenêtre (cf. aussi rapport de 2008 09 12)...
/ Courtesy photos Eddy Graeff

____________________________________________________________________

vendredi 22 mai 2009

22, ultime passage prénuptial des hirondelles rustiques ?

* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -

2009 05 22 : FIN DES PASSAGES PRENUPTIAUX DES HIRONDELLES RUSTIQUES. PLUS AUCUNE LE LENDEMAIN ET JOURS SUIVANTS... IL Y AURA-T-IL CETTE ANNEE DES RETARDATAIRES ?







19h20, 3 hirondelles rustiques précédées à
19h15, ~40 hirondelles rustiques
18h, 1 + 3 hirondelles rustiques, et
~18h, ~50 martinets noirs (et quelques martinets des maisons)

Le 2009 05 21,
19h05, 3 hirondelles rustiques
19h08, 4 / 19h12, 3 / 19h13, 3 / 19h20, 3 / 19h24, +13 / 19h29, +4 /

Le 2009 05 20,
18h34, 3 hirondelles rustiques [direction N NE],
+ 1 + 2 + 1 + 3 / 19h22, 10 / 19h23, 4 / 19h25, 2 / 19h28, 3 / 19h31, 5 + 3 /
____________________________________________________________________

jeudi 21 mai 2009

21, l'ascension des tantales ibis


* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -

Toute la MATINée -et jours suivants, chants quasi ininterrompus du barbion à front jaune

11h45, 10 tantales ibis + 1 pélican gris tournent au dessus de Bango dans les courants ascendants (pas de vent, remontée de chaleur), brièvement rejoints et traversés vers Thiolet plein nord par 1 balbuzard pêcheur (en migration ? Ou jeune estivant ? )
Pendant ce temps, au dessus du marigot, 1 autre pélican gris tournoie en planant avec 8 milans parasites à bec jaune
Les deux 'ascensions' sont survolées par les martinets des maisons

13h15, 1 pélican gris -précédent- nage le long des palétuviers, à marée haute
Dans l'eau au bord : 10 aigrettes sp. dont grandes aigrettes / 8 hérons cendrés / Cormorans africains

Ci-dessus : tantale ibis en vol plané / Courtesy photo Axelle Marcillac, 2009 04

SOIR, 19h05-19h45-
MIGRATIONS PRENUPTIALES, suite :
19h15, 7 spatules blanches remontent en ligne le fleuve Sénégal, vers le nord
19h31, 8 hérons pourprés en migration plein nord (7 groupés au dessus de Thiolet + 1 au dessus du jardin)
19h35, 1 oedicnème du Sénégal passe de la baie à Bango / 1 aigrette (dimorphe) des récifs, en vol vers le delta
19h37, +55 pélicans blancs en vol bas au dessus du delta, direction Roup
19h38, envol d'1 bihoreau gris qui tournoie longtemps au dessus du marigot (quelques cris suivent dans la mangrove) / 3 crabiers chevelus, en aller retour Lampsar 'eau douce'-pointe Thiolene
19h43, premier microchiroptère de la nuit
NUIT-
~23h, premiers croassements collectifs de saison des batraciens ! L'humidité de mousson n'est plus loin...

lundi 18 mai 2009

18, insolite : un coucal capture et mange un moineau !

* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -
Jardin, ~9h-

INSOLITE !
1 coucal du Sénégal inspecte flamboyant et 'cerisier africain' - à la recherche d'un site de nidification ?- puis, soudainement, attrape un moineau domestique femelle au cou, le plaque au sol, tente de l'assommer et de l'étouffer. Le moineau meurt de crise cardiaque. Le coucal, maintenant le passereau au sol avec ses serres, s'applique à le déplumer, en avalant délibérément le duvet. Après avoir arraché une aile, le coucal l'ingurgite en son entier sans même la sectionner. Puis il ouvre le poitrail du moineau et se met à dévorer la chair à nu.


Nota : je n'avais personnellement jamais vu de coucal, ni aucun autre cuculidae, se comporter de la sorte. Si le coucal, pas toujours commode, ne rechigne pas à dévorer de temps à autre quelques batraciens, voire de petits vertébrés, c'est la première fois que je le vois se comporter comme un rapace ! A suivre...










En haut : 2008 04, coucal du Sénégal, Bango / Courtesy photo Philippe Boissel
Ci-contre : 2009 05 18, Bango. Coucal dévorant un moineau domestique / Photos Frédéric Bacuez












Observations notables des jours précédents-
- 18 midi, 22 pélicans blancs avec milans parasites tournoient au dessus du quartier
- 17 matin (nuages du sud-est jusqu'en fin de matinée; le front intertropical -FIT- est remonté, en diagonale, et traverse le pays de Kaolack au sud de Matam, brièvement, pour redescendre le 2009 05 19 à hauteur de Gambie-Tambacounda-Bakel), coucal du Sénégal et barbion à front jaune, entendus
Aprem', ~16h, passage de guêpiers de Perse
- Nuit du 16 au 17, 0h30 : 1 rat géant de Gambie, dit 'rat voleur', comme souvent, vient finir les assiettes des chats et chien, sur la terrasse...
- 15, midi : 1 crombec sitelle dans le flamboyant
Plage : 1 aigrette (dimorphe) des récifs / 1 grande aigrette / 1 vanneau éperonné / 5 mouettes à tête grise sur pirogue, 4 non reproducteurs sur sable /
Soir, ~19h40, 1 faucon chicquera en vol rapide au ras de l'eau du marigot, direction jardin de digue 1
- 14, première grappe de fleurs rouges dans le flamboyant
- Nuit du 13 au 14, 0h05 : chuintement (une fois) d'1 (chouette) effraie des clochers

jeudi 14 mai 2009

14, des chacals dorés


* Lampsar et fleuve Sénégal -
Marigots et plaines alluviales entre Taba Tache et Taba Ahmetou -
Forêt de Taba Tache -
Ripisylve et jonchaies à sec -

Journée, 7h30-18h, à pirogue motorisée et à pied (Avec : Fanny Feray et Inoussa Ouedraogo dit Inno)

OISEAUX/67 espèces vues
MAMMIFERES/3 espèces vues AUTRES/3 espèces observées











Ci-contre : 2009 05 14, dans la vaste plaine alluviale entre Taba Tache et Taba Ahmetou / Photo Frédéric Bacuez






1/ Lampsar et fleuve Sénégal, vers l'amont :
Anhinga d'Afrique, 1 mâle adulte au séchage [rive mauritanienne du Petit bras du fleuve], avec dendrocygnes / Grand cormoran à poitrine blanche (ssp. lucidus), 3 [sur poteaux immergés de Lampsar rive bangotine], 12 en vol [fleuve Sénégal direction Mauritanie] / Cormoran africain, quelques, -5 [Lampsar], quelques [Île aux Bois] / Pélican blanc, 6 subadultes [au milieu du delta en file indienne sur l'eau, cf. photo ci-dessous à gauche], un autre groupe de -10 [sur berges sableuses de Roup, avec hérons et aigrettes sp.], 1 subadulte en vol [Île aux Bois], 2 nageant [au milieu du fleuve Sénégal], un vol tournoyant de +120 au dessus de la Mauritanie / Pélican gris, 2 avec hérons cendrés, grandes aigrettes, tantales ibis et cormorans africains [pointe nord de l'Île aux Bois], +1 avec dendrocygnes veufs [berges sénégalaises] / Héron cendré, 3 [pointe Thiolene], 2 + 1 et 2 avec tantales ibis et dendrocygnes veufs [Petit bras du fleuve Sénégal] + quelques [pointe nord de l'Île aux Bois] / Grande aigrette, -12 [Lampsar 'eau saumâtre'], 2 [Petit bras du fleuve Sénégal], quelques [pointe nord de l'Île aux Bois] / Aigrette garzette, 1 [au pied de palétuviers du fleuve Sénégal] / Aigrette (dimorphe) des récifs, 1 [entrée bolong de Thiolene] + 1 [au pied de palétuviers du fleuve Sénégal] / Tantale ibis, 2 avec hérons cendrés et dendrocygnes veufs [Petit bras du fleuve Sénégal, coté mauritanien], 3 avec pélicans gris, hérons cendrés, grandes aigrettes et cormorans africains [pointe nord de l'Île aux Bois] / Spatule blanche, en vol, 4 [Île aux Bois direction Mauritanie] / Dendrocygne veuf, vingtaines [vasières Lampsar, aucun à pointe Thiolene], ~250 groupés avec tantales ibis et hérons cendrés [Petit bras du fleuve Sénégal], -300 groupés devant le village mauritanien de Diawas, sur vasière avec 1 anhinga et 1 aigrette des récifs [courbe de Petit bras du fleuve Sénégal], -50 [à l'ombre de prosopis, embouchure sur fleuve du bolong de Taba Tache], dizaines [vasières mauritaniennes du Barhoum Guèyeloubé en amont du fleuve Sénégal] / Pygargue vocifère, 2 [couple sur deux palétuviers isolés à l'extrémité de pointe Thiolene] / Talève sultane ssp. madagascariensis, 1 + 1 + 1 + 3 [rives du Lampsar] / Oedicnème du Sénégal, 1 [vient boire au fleuve Sénégal] / Vanneau éperonné, 3 [pointe Thiolene], 2 [rives mauritaniennes], 2 [Île aux Bois], 2 en vol [fleuve Sénégal] / Pluvier argenté, toujours en plumage internuptial, 4 [fleuve Sénégal] / Tournepierre à collier, en plumage nuptial, 4 [fleuve Sénégal, dont 1 devant village mauritanien de Thiong] / Grand gravelot, 1 / Petit gravelot, 4 [vasières Lampsar], 1 [fleuve Sénégal], ~10 [large vasière à la sortie de Petit bras du fleuve Sénégal] / Courlis corlieu, 4 [fleuve Sénégal, dont 1 devant village mauritanien de Thiong] / Chevalier guignette, 1 [plaine alluvionnaire de rive mauritanienne] / Chevalier gambette, 2 [devant palétuviers coté mauritanien du grand fleuve] / Chevalier aboyeur, 1 traverse le Lampsar, 1 endormi [rive mauritanienne du fleuve Sénégal] / Goéland railleur, +9 [fleuve Sénégal] / Mouette à tête grise / Sterne caspienne, 3 [fleuve Sénégal] / Sterne royale, 1 [fleuve Sénégal] / Sterne hansel, 1 [arrive de la plaine alluviale coté Sénégal] / Sterne naine, en vol, +8, et quelques, +2, au sol sur vasières, assez nombreuses sur le petit bras du fleuve Sénégal [au niveau de l'Île aux Bois] / Coucal du Sénégal, 1 [haut perché à l'entrée du bolong de Thiolene] / Alcyon pie, 2 [sortie de Petit bras du fleuve Sénégal] / Hirondelle de rivage, 1 avec hirondelle rustique [fleuve Sénégal] / Hirondelle rustique, 1 avec hirondelle de rivage [fleuve Sénégal] / Martinet des maisons, 1 seul [au dessus du fleuve Sénégal] / Cochevis huppé, 1 tout près [rivage du fleuve Sénégal] /




Ci-dessus, de g. à d. : 2009 05 14. Pélicans blancs dans le delta, près de la mangrove de Thiolene - Vasière, près de la mangrove à l'embouchure du bolong de Taba Ahmetou - Le fleuve Sénégal face aux mangroves mauritaniennes, à marée basse / Photos Frédéric Bacuez

2/ Plaines alluviales, en remontant le bolong de Taba Ahmetou :
Anhinga d'Afrique, 1 subadulte ou jeune femelle [sur arbuste au milieu de l'étalement en vasière du bolong de Taba Ahmetou] / Cormoran africain, 1 / Pélican blanc, ~10 avec tantales ibis et spatules blanches [bas-fond étale du bolong de Taba Ahmetou] / Héron cendré, 1 seul immobile dans la plaine, +2 [bas-fond étale du bolong de Taba Ahmetou] / Aigrette garzette, 1 [bas-fond étale du bolong de Taba Ahmetou] / Tantale ibis, +50 avec spatules blanches et pélicans blancs [bas-fond étale du bolong de Taba Ahmetou], dont 26 posés à l'étalement du bolong de Taba Ahmetou / Spatule blanche, +50 avec tantales ibis et pélicans blancs [bas-fond étale du bolong de Taba Ahmetou] / Ibis sacré, en vol, 1 [au dessus de la plaine, à proximité du fleuve Sénégal, puis envol du bolong] / Pygargue vocifère, 2 criant dans la mangrove derrière le bolong, puis tournoyant / Aigle ravisseur, 1 planant [assez loin au nord du bolong de Taba Ahmetou] / Oedicnème du Sénégal, 2 soulevés [bosquet de tamarix] / Pluvier argenté, 1 [bas-fond étale du bolong de Taba Ahmetou] / Petit gravelot, 3 [rive bolong, marée basse] / Gravelot pâtre, 1 [dans la plaine nue, pas loin du bolong] / Chevalier aboyeur, 2 / Sterne hansel, +4, en vol et au sol [au bas-fond étale du bolong, visiblement en prénuptial] / Sterne naine ssp. guineae, plusieurs [au long du bolong], en phase nuptiale (bec jaune orange) / Tourterelle masquée, assez nombreuses / Tourtelette d'Abyssinie, 1 / Alcyon pie, 2 / Guêpier de Perse, ~12 au dessus de la plaine remontant plein nord / Hirondelle de rivage, ~15 avec hirondelles rustiques [à proximité de forêt de Taba Tache] / Hirondelle rustique, 2 avec hirondelles de rivage [à proximité de forêt de Taba Tache] / Cochevis huppé, plusieurs / Prinia modeste, peu /

Périophtalme dit 'sauteur de vase atlantique', assez nombreux [début du bolong de Taba Ahmetou]
Crabe violoniste, mâles, femelles, juvéniles [en particulier sur vasières du fleuve Sénégal]










Ci-dessus, de g. à d. : 2009 05 14. En remontant le bolong de Taba Ahmetou, à travers la vaste plaine alluviale / Photos Frédéric Bacuez










Ci-dessus, de g. à d. : 2009 05 14. Le bas-fond étale du bolong de Taba Ahmetou, à marée basse (grandes marées) / Photos Frédéric Bacuez

3/ Autour de la 'forêt' de Taba Tache :
Glaréole à collier, individus survolant régulièrement la forêt, parfois en criant / Calao à bec rouge, 2 [près du baobab, forêt de Taba Tache] / Moineau doré / Pririt (Batis) du Sénégal, entendue /
Pimélide (tenebrionidae, cf. photo et rapport de 2009 04 5), 1, la même au même lieu de pique-nique [lisière de forêt, en bord de vaste plaine (cf. dernière photo ci-après)] /
Quelques crotins et traces, anciennes, de phacochères communs



















Ci-contre, de g. à d. : 2009 05 14. Marigot de Taba Tache - En vue de la 'forêt' de Taba Tache, légèrement en surplomb de la plaine alluviale - Baobab et euphorbes (euphorbia balsamifera) dans la forêt dégradée - Vieux salvadora couché et crotins de phacochère commun - Depuis la lisière, la grande plaine inondable, vers l'ouest (le fleuve Sénégal est à l'horizon) / Photos Frédéric Bacuez

4/ Ripisylve, jonchaies asséchées adjacentes, digue 2 + digue 1 :
Grand cormoran ssp. lucidus, en vol sur le Lampsar, 3 / Cormoran africain, 1 [baie Lampsar] / Pélican blanc, en vol au loin, 7+62+4 à la suite, 31 en vol venant des marais de Mboubeune / Grande aigrette, 1 [baie Lampsar] / Aigrette intermédiaire, 1 [digue 1] / Crabier chevelu, 2 à l'envol, 1 [digue 1] / Dendrocygne veuf / Pygargue vocifère, entendu [fin digue 2] / Milan parasite, 1 / Mouette à tête grise / Sterne hansel, quelques [marigot près camp pêcheurs] / Vanneau éperonné, vingtaines [dans plaine entre digue et rizières] / Glaréole à collier, individus survolant la forêt galerie, plusieurs de part et d'autre de la digue, dizaine dans jonchaie asséchée / Gravelot pâtre, 1 [plaine nue] / Chevalier aboyeur, 1 [marais au croisement des digues] / Engoulevent à longue queue, 2 [sous-bois, tas de branchages] / Pigeon roussard, 1 / Rollier d'Abyssinie, 2 adultes bruyants [plaine entre digue et rizières de Mboubeune], et 2 en parade nuptiale, le mâle s'élève au-dessus de la femelle et fait des acrobaties aériennes en criant [digue 1] / Guêpier à gorge blanche, en vol, 1 + ~10 chantant, deux fois (7 revus encore) [au dessus de la ripisylve] / Guêpier nain, 2 [exclusivement digue 1] / Alcyon pie, 3 [baie Lampsar] / Piqueboeuf (Buphage) à bec jaune, en vol, 1 [digue 1] / Martinet des palmes, 2 [digue 1] / Martinet noir, 6 avec 1 martinet des maisons [digue 1] / Martinet des maisons, 1 avec martinets noirs [digue 1] / Choucador à ventre roux, en vol, +5, 3 plus tard / Pririt (Batis) du Sénégal, 1 mâle adulte [dans acacia nilotica de ripisylve] / Cisticole des joncs, 1 + 1 [digue 2] / Prinia modeste, 1 [digue 1] / Souïmanga à longue queue, en vol, 5 mâles / Camaroptère à tête grise, 1 [sous-bois de ripisylve] / Tisserin à tête noire [lisières jonchaie] / Bengali zébré, +15 [digue 2] / Astrild-caille à face noire, au moins 4 chantant en vol / Travailleur à bec rouge, 2 troupes, ~100 / Corbeau pie, 2 [tournoient au-dessus, vers le cadavre de dendrocygne] /

Nombreuses plumes d'oiseau disséminées sous le couvert de la ripisylve
1 cadavre intact de dendrocygne veuf (cf. photo ci-après à droite), en lisière de la ripisylve
1 chacal doré, (juvénile ou subadulte ?) sort précipitamment d'un taillis de joncs secs, dérape et fuit juste devant moi; quelques mètres plus loin, un chacal doré adulte (la mère ?) trottine sur la digue à couvert de la forêt galerie, visiblement à la recherche du précédent chacal enfui [nota : plumes d'oiseau et cadavre de dendrocygne à proximité... Digue 1 : un cadavre d'ovin (cf. rapport de 2009 04 23) a été déchiqueté et ses ossements dispersés; par les chacals ?]
Lièvre de Crawshay, 1 [ripisylve]
Patas 'singe rouge', 1 [à l'arrêt sur digues, passe de la digue 2 à la digue de Mboubeune, vers le croisement]










Ci-dessus, de g. à d. : 2009 05 14. Steppe très dégradée à l'approche de la ripisylve d'acacias nilotica - Les grands acacias de la forêt galerie - Dendrocygne veuf mort (sans trace d'impact) / Photos Frédéric Bacuez  

mardi 12 mai 2009

12, passages printaniers

* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -
MATIN, 8h-9h~, moutonnement nuageux-
1 vanneau éperonné attaque 1 milan parasite par derrière
13h45, 1 pélican gris nage le long des palétuviers, à marée haute

SOIR, 18h40-19h50-
Légères remontées nuageuses par la côte-
- Passages, marée descendante :
Guifettes noires : 7 (18h40, vers delta), 4 + 1 haut + 12 + 1 (18h45, vers delta), 1 (19h03, vers amont Lampsar), 1 (19h22, vers delta)
Cormorans africains : 5 + 4 + 2 +1 (18h40, vers delta), 15 + 1 + 1 (18h55)
Grand cormoran ssp. lucidus : 51 (18h45, Lampsar vers fleuve Sénégal)
Ibis sacrés : 2 (18h45, vers marais 'eau douce' en amont)
Sterne caspienne, 1 (~18h45)
Martinet noir : 1, haut contre le vent (18h50, vers N.)
Hirondelles rustiques : 1, haut (19h07), 4 + 2 (19h10), 2 au ras de l'eau (19h19)
- Traversée du marigot : Tisserins sp. et souïmangas à longue queue, dont 2 mâles

2 corbeaux pies passent, deux fois
1er bihoreau gris à 18h57 + 1 aigrette (dimorphe) des récifs

- Baie, marais basse : 3 talèves sultanes picorent activement la vase (19h00)
3 hérons cendrés marchent sur la vase vers l'eau et y rejoignent 1 aigrette (19h25)
Chevalier aboyeur, cris
19h22, envol de ~100 puis ~30 dendrocygnes veufs, direction amont Lampsar

19h40, 1 mégaderme à ailes orangées sort [mangrove vers Bango]
19h46, 6 grandes aigrettes décollent des palétuviers
19h48, 1 oedicnème du Sénégal [mangrove vers Bango]
19h49, 1er engoulevent à longue queue, mâle

NUIT-
23h10, passage sifflotant de dendrocygnes veufs

lundi 11 mai 2009

11, chic, un deuxième mégaderme à ailes orangées !

* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -
APREM'-
Nota : sur la plage, 1 enfant 'braconne', vainement : il tente d'hameçonner des mouettes à tête grise et/ou des cormorans africains à l'aide d'un long fil de nylon auquel il accroche un poisson; il essaye d'effaroucher les milans parasites qui rôdent mais qui ne se laissent pas impressionner...

SOIR, 19h-20h, marée basse-
Passage : -8 hirondelles rustiques, N. / 1 + 1 guifettes noires en plumage nuptial [vers Lampsar 'eau douce'] /
Baie : 1 aigrette garzette / 6 talèves sultanes en pâture
Vasières mangroves : 5 grandes aigrettes / Vanneaux éperonnés, +2 / Chevaliers aboyeurs / Hérons cendrés / Dendrocygnes veufs, dizaines marchent sur la vase vers l'eau /
Passage crépusculaire : 3 + 1 crabiers chevelus [vers Lampsar 'eau douce'] / 3 grandes aigrettes /
2 aigles de taille moyenne, trop loin pour identification, volent assez haut en descendant le Lampsar coté mangroves; l'un d'eux réapparait ensuite au dessus de la forêt d'acacias proche de la caserne, à la tombée de la nuit; migrants à coup sûr... Intertropicaux (aigles de Wahlberg ???) ou paléarticques (aigles bottés ?) ?...
1 oedicnème du sénégal à la suite d'1 bihoreau gris; 2 autre bihoreaux sur les vasières, dont 1 vient voler vers la grille de la plage. Désormais, peu de bihoreaux gris à l'envol, même à la nuit tombante


19h36-, le mégaderme à ailes orangées (lavia frons) traverse le marigot


19h41, surprise ! Un second mégaderme suit exactement le même itinéraire que le précédent pseudo-vampire. Le premier aurait-il attiré un congénère ?











19h45, 1er groupe de 49 dendrocygnes, formation en V, avant la passée générale, quasi nocturne
19h47, sortie du premier engoulevent à longue queue, 1 mâle + 1 mâle + 1 femelle + 1 mâle + 1 sexe non identifié
19h51, 1 vanneau éperonné vient sur la plage avec force cris

dimanche 10 mai 2009

10, les bihoreaux sont désormais moins nombreux

* Marigot de Lampsar, coté saumâtre -
Nota : les moineaux domestiques occupent la plage et sont en train de préparer de nouvelles nichées, encore !

APREM', 16h30-
Pélican blanc, 22 au dessus de la presqu'île de Thiolene / Cormoran africain, 2 / Mouette à tête grise / Grande aigrette, quelques dont 1 toujours sur pirogue ou berge bangotine / Héron cendré, 2 se disputent en lisière de la mangrove /
SOIR, 19h-19H45-
Bihoreau gris, 4 à l'envol, successivement / Dendrocygne sp., peu, passent au loin, vers le fleuve Sénégal et intérieur Thiolene / Sterne caspienne, quelques / Mouette à tête grise / Héron cendré, 3 se disputent au dessus du plan d'eau / Chevalier aboyeur, 1 traverse le marigot et rejoint la rive bangotine / Corbeau pie, 2 / Aigrette (dimorphe) des récifs, 1 passe [Lampsar 'eau douce'-vers pointe Thiolene] à 19h41 /
INFO : les nombreux bihoreaux gris d'hiver sont presque tous partis
19h38, traversée du marigot par le mégaderme à ailes orangées sorti des palétuviers
____________________________________________________________________

jeudi 7 mai 2009

7, frais et couvert : les hirondelles de passage ne boivent pas au marigot...

* Marigot de Lampsar, coté saumâtre -
MATIN-
8h45, entrées maritimes importantes, retour de la fraîcheur :
Toujours la grande aigrette à la proue d'une pirogue.
Passage de : Mouettes à tête grise et goélands railleurs [delta-Lampsar] / Anhinga d'Afrique, 1 [Lampsar-mangroves] / Cormoran africain, 1

APREM'-
13h, 1 pélican gris pêche au long des palétuviers sur lesquels est perchée 1 grande aigrette
16h, vent, nuages marins : 1 pélican gris + 1 tantale ibis tournoient sur Thiolene

SOIR-
19h-19h40, fraîcheur (+-17°), ciel totalement couvert
1 grande aigrette avec 1 aigrette garzette / Corbeau pie, 1 + 1
Importants passages N. NE. d'hirondelles rustiques (fin des passages du jour : 19h20) dont un groupe de 13, un de 18, sans boire au marigot, ce soir -dû à la fraîcheur ?-, et de guifettes noires [Lampsar-delta] en groupes de +-10, avec mouettes à tête grise
1er bihoreau gris à 19h17
Passages de : Echasses blanches, 7 N. NE [au dessus jardin] / Héron cendré, 2 N. [au dessus de Thiolet] / Busard des roseaux, 1 [Lampsar-Thiolet-Roup] / Dendrocygne sp. [mangroves-Lampsar], surtout à partir de 19h30 / Aigrette (dimorphe) des récifs, 1 à 19h37 [Lampsar-delta]

19h31, le mégaderme à ailes orangées fait sa sortie quotidienne, toujours le même itinéraire [palétuviers-rive bangotine]

mercredi 6 mai 2009

6, le marigot grouille de jeunes poissons !

* Marigot de Lampsar, coté saumâtre -
Crépuscule, 1 faucon chicquera passe bas au dessus des eaux du marigot direction Lampsar 'eau douce'
NUIT-
Pleine lune, 23h30, 2 hérons cendrés criant passent au dessus du jardin, N. NO
Agitation aviaire nocturne, avec cris
Nota : beaucoup de groupes de jeunes poissons frétillant et sautant, particulièrement près du rivage
____________________________________________________________________

lundi 4 mai 2009

4, balbuzard pêcheur, encore là

* Marigot de Lampsar, coté saumâtre -
MATIN 6h45-7h15 -
Gros envols de tisserins à tête noire depuis les palétuviers (surtout vers 6h50), direction Bango
1 balbuzard pêcheur poursuivi par 1 mouette à tête grise (mangroves)
Passages, surtout vers Lampsar 'eau douce' : Sterne royale, nombreuses / Sterne caspienne, +2 / Mouette à tête grise / Goéland brun / Goéland railleur, 1 bande / Guifette noire / Dendrocygne sp., vers Thiolet et delta /
2 troupes de bécasseaux minutes (~20 + ~50)
Passages N. : Hirondelles de rivage / Hirondelles rustiques / Martinets noirs /

Martinets des maisons / Grandes aigrettes / Héron cendré, +1 / Aigrette garzette, 1 / Cormoran africain, +1 / Alcyon pie / Corbeau pie, 3 / Pigeon roussard /
Plage : Aigrette (dimorphe) des récifs, 1 / Grand gravelot, 1 /

SOIR-
19h35, sortie du mégaderme à ailes orangées
Héron garde-boeufs, 21 ind. en direction des mangroves de Thiolet

dimanche 3 mai 2009

3, quatre mille dendrocygnes sur le Lampsar

* Marigot de Lampsar, coté saumâtre -
MATIN-
1 grand cormoran ssp. lucidus
10h30, 1 anhinga d'Afrique mâle, direction Lampsar 'eau douce' / 2 cormorans africains

MIDI-
3 tantales ibis planent au dessus du jardin avec milans parasites à bec jaune, quelques guêpiers à gorge blanche et martinets des maisons
2 pélicans gris en vol sur Thiolene
Rives des mangroves : 5 grandes aigrettes (dont 1 toujours à la proue de grande pirogue) / 1 aigrette garzette / 4 hérons garde-boeufs / Hérons cendrés / dendrocygnes veufs

SOIR, 19h20-20h05-
Estimation 'canards siffleurs' à la passée vers Lampsar 'eau douce' : ~4000 dendrocygnes (surtout veufs)
2 oedicnèmes du Sénégal / 2 engoulevents à longue queue
[2 sp. chauve-souris]
____________________________________________________________________

samedi 2 mai 2009

2, hirondelles et martinets en migration prénuptiale

* Marigot de Lampsar, coté saumâtre -
MATIN-
1 pélican gris tournoie avec 1 milan parasite

APREM'-
Le pélican gris nage dans la baie
14h, plage : 1 grand gravelot, en plumage nuptial / 1 aigrette (dimorphe) des récifs / Puis, 1 grande aigrette /
14h45, 2 guêpiers à gorge blanche volent au dessus du quartier puis du jardin, brièvement

SOIR 19h-19h30-
1 couple d'amarantes du Sénégal et 1 couple de tourterelles maillées dans le flamboyant nu
3 pigeons roussards / Milans parasites / Vanneaux éperonnés / 2 chevaliers aboyeurs + 1 chevalier gambette, devant palétuviers / 1 grande aigrette sur grande pirogue + 1 rive mangrove /
Comptage passages :
3 martinets noirs / 2 hirondelles de rivage + 1 bande de ~10 / nombreuses hirondelles rustiques (1 sans brins) / 1 + 2 corbeaux pies / Nombreux tisserins, 2 sp. / Souïmangas, 2 sp. / Pouillots sp. /~50 martinets des maisons planent groupés au dessus du quartier / ~100 + ~50 mouettes à tête grise avec 12 guifettes noires, puis +10, ~20, 6, 1, 1 guifettes noires [toutes Lampsar-delta] / 100's dendrocygnes à Pointe Thiolet, avant envol vers Lampsar 'eau douce' / 2 grands gravelots volent haut [Lampsar-delta] / 20 spatules blanches volent en ligne [au dessus de Thiolet, direction delta de Roup] /
19h18, 1er bihoreau gris à l'envol / 1 héron garde-boeufs / 3 + 1 aigrette (dimorphe) des récifs /

vendredi 1 mai 2009

1, chevalier guignette, dernier jour de station hivernale

* Marigot de Lampsar, coté saumâtre -
Fin APREM'-
2 hirondelles rustiques
INFO : dernière observation de saison du chevalier guignette présent sur la plage devant la maison
OUF ! FIN DE LA CANICULE EXCEPTIONNELLEMENT 'DURABLE' - environ quinze jours !

Le marigot et ses aigrettes au matin du 1er mai 2009 / Photo Frédéric Bacuez dit Fretback

Nombre total de pages vues