" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mercredi 30 septembre 2009

30, météo: cumul des pluies de mousson 2009, septembre


* Nord du Sénégal -
SEPTEMBRE : CUMUL DES PLUIES DE MOUSSON 2009-
- Fleuve, de l'aval vers l'amont :
Saint-Louis : 138,7 mm soit 326,4 mm cumulés (soit 159 % de sa moyenne normale de 205,9 mm, station excédentaire)
Bango : 162,4 mm soit 409,1 mm cumulés (soit probablement près de 180 % de sa moyenne normale, station largement excédentaire)
Podor : 117,4 mm soit 326,2 mm cumulés (soit 174 % de sa moyenne normale de 187,0 mm, station excédentaire)
Matam : 160,0 mm soit 440,1 mm cumulés (soit 140 % de sa moyenne normale de 313,3 mm, station excédentaire)
Bakel : 167,1 mm soit 640,2 mm cumulés (soit 136 % de sa moyenne normale de 470,4 mm, station excédentaire)
- Intérieur, Ndiambour et Ferlo :
Louga : 115,3 mm soit 373,2 mm cumulés (soit 140 % de sa moyenne normale de 265,7 mm, station excédentaire)
Linguere : 62,2 mm soit 710,1 mm cumulés (soit 207 % de sa moyenne normale de 343,5 mm, station largement excédentaire)
Ranerou : 288,7 mm soit 701,5 mm cumulés (soit 204 % de sa moyenne normale de 343,5 mm, station excédentaire)


Ci-dessus : orage sur l'Île de Saint-Louis, vu depuis la Corniche de Sor, 2009 09 14 au soir / Photo courtesy Eddy Graeff, http://www.saintlouisdusenegal.com

Nota : une excellente pluviométrie sur le nord du Sénégal, en septembre comme en août. Si la première décade a été faiblement pluvieuse (alors que la zone soudanienne de toute l'Afrique occidentale était noyée sous un déluge), les trois semaines suivantes ont été généreuses : les deux stations du Ferlo, la zone la plus aride du Sénégal, se trouvent ainsi les plus excédentaires du pays au regard de leurs moyennes pluviométriques normales. Quant au bas-delta, il y avait longtemps que les pluies ne l'avaient aussi bien arrosé ! Les plaines alluviales sont sous l'eau... et la crue annuelle du fleuve n'a pas encore atteint Saint-Louis...
____________________________________________________________________

30, j'ai vu les cigognes noires venir de la Mauritanie !


* Plaines alluviales du fleuve Sénégal-
MIDI-
























____________________________________________________________________

30, une mangouste ichneumon et plein de traces


* Plaine alluviale du fleuve Sénégal. Digue n°2 -

MATIN, 9h-

Sur la digue n°2 encombrée par la repousse saisonnière du feuillage des acacias, j'aperçois fugacement une longue queue recourbée vers le haut, et sa touffe noire finale qui me fait aussitôt penser à une mangouste ichneumon (herpestes ichneumon, egyptian mongoose). En effet, quelques minutes d'immobilisme plus tard, la voilà qui apparaît farfouillant un marais résiduel, puis remontant sur la digue. Apercevant enfin ma silhouette au milieu du chemin, elle s'enfonce dans la roselière de la plaine alluviale... Superbe ! Mais pas eu le temps de la photographier, dommage (cf. la 'preuve', ci-contre)...


Ci-dessus : une mangouste ichneumon s'enfonce dans les taillis d'acacias puis les roselières de la plaine alluviale / Photo par Frédéric Bacuez
Ci-dessous : herpestes ichneumon, dessin de Jean Chevallier (in Michel Le Berre, Faune du Sahara, Mammifères, ed. Raymond Chabaud-Lechevallier) / Courtesy Groupe d'Etude et de Recherches des Ecologistes Sahariens (GERES, http://geres-asso.org/index.html), Maroc

La mangouste ichneumon (herpestes ichneumon, egyptian/greater gray mongoose) est la plus grande des mangoustes d'Afrique - avec la mangouste à queue blanche. Plantigrade "à longues griffes peu recourbées et non rétractiles" (in Mammifères d'Afrique, par Haltenorth et Diller, cf. photos d'empreintes ci-après) c'est une mangouste encore plus basse sur pattes que d'autres espèces de même taille : l'effet reptilien de sa silhouette est accentué par l'aspect de son pelage, rustre, grisâtre, avec de longs poils tombant et couvrant presque jusqu'au sol les membres, le postérieur et la base de la queue. La queue, d'ailleurs, est un bon moyen pour l'identification, même furtive - comme ce jour... : fine et longue, elle s'achève par une touffe noirâtre comme un balai-brosse, très visible, et l'ensemble de la queue est recourbée vers le haut quand la mangouste se déplace. Cette queue lui sert même de leurre, de piège à oiseaux : on a vu l'ichneumon, immobile, camouflée et aplatie au sol, la queue s'agitant comme... un cobra !... On l'a même déjà observée faisant la 'chandelle' !!
Également présente au Maghreb et dans le sud de la péninsule ibérique, cette mangouste est une 'traqueuse' (ichneumon, en vieux grec) ubiquiste, ayant quelque préférence pour les brousses arborées comportant des points d'eau, les mattorals littoraux et les plaines inondables. Les marais ne lui font pas peur, elle nage aisément si elle y est contrainte - on l'a vu aussi pêcher. Se nourrissant de petits vertébrés (insectes, escargots, batraciens, oeufs et oiseaux jusqu'à la taille d'un francolin), la mangouste ichneumon, comme la mangue rayée, est un redoutable tueur de serpents mais aussi, à l'occasion, un dévastateur de poulaillers. Nocturne et diurne là où elle n'est pas trop dérangée - mais habituellement en chasse le matin et en fin d'après-midi, l'ichneumon est territoriale et utilise son aire comme un cadastre : mêmes chemins, mêmes latrines, comme la civette (cf. notule de 2009 07). Généralement solitaire, la mangouste ichneumon en famille se déplace véritablement à la queue leu leu, donnant l'impression d'un gigantesque serpent en mouvement ! J'ai de cette dernière particularité un souvenir magique de petit matin dans les marais de Kwilwooko (parc national Kaboré Tambi, Burkina Faso, cf. photo ci-dessous) d'une famille de six traversant comme d'un seul un marais de nénuphars presque asséché, dans le dos de mon ami qui m'accompagnait... A peine s'était-il retourné, la 'chenille' avait disparu !

Souvenirs...
Ci-dessous : l'habitat idéal des mangoustes ichneumon : une 'colonne' de six vient juste de traverser le bas-fond bientôt à sec, au petit matin.
1995 11 27, dans les marais de Fûguu-Konnrogo, parc national Kaboré Tambi
/ Photo par Frédéric Bacuez 









2009 09 30, des traces dans la plaine alluviale du fleuve Sénégal...


































Ci-contre : partout dans la plaine alluviale, des empreintes de mangoustes ichneumon, de varans du Nil (seconde photo en haut à gauche), de phacochère commun (première photo en haut à gauche et ci-dessus), et d'échassiers...
/ Photos par Frédéric Bacuez

30, dans les plaines alluviales, 'ils' arrivent, les hivernants !


* Plaines alluviales du fleuve Sénégal. Digues n°1 et N°2 -
6H25-17h (à pied, botté... même si cela n'a pas suffi à empêcher l'inondation des chaussettes !...)-

OISEAUX / 72 espèces vues
MAMMIFERES / 3 espèces vues
REPTILES / 1 espèce vue
AUTRES / 3 espèces vues

Ci-contre : néphile du Sénégal, à l'aube (digue n°1 Bango-Mboubeune)
Ci-après à droite : crabier chevelu passant au dessus de la digue n°2
/ Photos par Frédéric Bacuez dit Fretback

Vu :
Anhinga d'Afrique (anhinga rufa, african darter)
Cormoran d'Afrique (phalacrocorax africanus, long-tailed cormorant)
Grand cormoran à poitrine blanche (phalacrocorax carbo ssp. lucidus, white-breasted cormorant)
Pélican blanc (pelecanus onocrotalus, great white pelican)
Héron cendré (ardea cinerea ssp. cinerea, grey heron)
Héron pourpré (ardea purpurea, purple heron)
Héron strié (butorides striata, green-backed heron) MIGRATEUR PARTIEL INTERTROPICAL
Bihoreau gris (nycticorax nycticorax, black-crowned night heron), 2 HIVERNANT/TROPICAL
Crabier chevelu (ardeola ralloides, squacco heron, cf. photo ci-contre)
Aigrette des récifs (egretta gularis, western reef egret)
Aigrette garzette (egretta garzetta, little egret)
Grande aigrette (egretta alba, great egret)
Tantale ibis (mycteria ibis, yellow-billed stork)
Cigogne noire (ciconia nigra, black stork) HIVERNANT/ERRATIQUE
Ibis sacré (threskiornis aethiopica, sacred ibis)
Spatule blanche (platalea leucorodia ssp. leucorodia, european spoonbill) HIVERNANT
Dendrocygne veuf (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck)
Oie-armée de Gambie (plectropterus gambensis, spur-winged goose)
Pygargue vocifère (haliaeetus vocifer, african fish eagle)
Busard des roseaux (circus aeruginosus, eurasian marsh harrier), 1 HIVERNANT
Aigle ravisseur (aquila rapax, tawny eagle), 2
Francolin à double éperon (francolinus bicalcaratus, double-spurred francolin), 1 + 1
Râle à bec jaune (amaurornis flavirostra, black crake)
Jacana à poitrine dorée (actophilornis africana, african jacana)
Grue couronnée (balearica pavonina, black crowned crane)
Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensis, senegal thick-knee)
Echasse blanche (himantopus himantopus, black-winged stilt)
Vanneau éperonné (vanellus spinosus, spur-winged lapwing)
Grand gravelot (charadrius hiaticula, common ringed plover), 1 HIVERNANT
Pluvier argenté (pluvialis squatarola, grey plover), 1 HIVERNANT
Courlis corlieu (numenius phaeopus, whimbrel) HIVERNANT
Bécasseau minute (calidris minuta, little stint) HIVERNANT
Bécasseau variable (calidris alpina, dunlin) HIVERNANT
Chevalier cul-blanc (tringa ochropus, green sandpiper) HIVERNANT
Chevalier guignette (actitis hypoleucos, common sandpiper) HIVERNANT
Chevalier gambette (tringa totanus, common redshank) HIVERNANT
Chevalier stagnatile (tringa stagnatilis, marsh sandpiper) HIVERNANT
Chevalier aboyeur (tringa nebularia, common greenshank) HIVERNANT
Combattant varié (philomachus pugnax, ruff) HIVERNANT
Goéland railleur (larus genei, slender-billed gull)
Mouette à tête grise (larus cirrocephalus, grey-headed gull)
Sterne hansel (gelochelidon nilotica, gull-billed tern)
Sterne naine (sterna albifrons, little tern)
Tourterelle pleureuse (streptopelia decipiens, african mourning dove)
Tourterelle maillée (streptopelia senegalensis, laughing dove)
Tourterelle masquée (oena capensis, namaqua dove)
Coucal du Sénégal (centropus senegalensis, senegal coucal)
Engoulevent à longue queue (caprimulgus climacurus, long-tailed nightjar), 1
Martinet noir (apus apus, common swift) HIVERNANT
Martin-pêcheur huppé (alcedo cristata, malachite kingfisher)
Alcyon pie (ceryle rudis, pied kingfisher)
Guêpier de Perse (merops persicus, blue-cheeked bee-eater)
Guêpier nain (merops pusillus ssp. pusillus, little bee-eater)
Calao à bec rouge (tockus erythrorhynchus ssp. kempi, western red-billed hornbill), 1
Calao à bec noir (tockus nasutus, african grey hornbill), 2
Cochevis huppé (galerida cristata ssp. senegallensis, crested lark)
Moinelette à oreillons blancs (eremopterix leucotis, chestnut-backed sparrow lark), 1
Hirondelle de rivage (riparia riparia, common sand martin) HIVERNANT
Bergeronnette printanière (motacilla flava, yellow wagtail) HIVERNANT
Hypolaïs polyglotte (hippolais polyglotta, melodious warbler) PASSAGE
Fauvette des jardins (sylvia borin, garden warbler) PASSAGE
Fauvette passerinette (sylvia cantillans, subalpine warbler) HIVERNANT
Prinia modeste (prinia subflava, tawny-flanked prinia)
Cisticole des joncs (cisticola juncidis, zitting cisticola)
Gobemouche noir (ficedula hypoleuca, pied flycatcher), 1 PASSAGE
Pie-grièche à tête rousse (lanius senator, woodchat shrike, cf. photo ci-après), 1 + 1 HIVERNANT
Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus ssp. melanocephalus, black-headed weaver)
Travailleur à bec rouge (quelea quelea, red-billed quelea)
Euplecte franciscain (euplectes franciscanus, northern red bishop, cf. photo ci-après)
Euplecte vorabé (euplectes afer, yellow-crowned bishop)
Astrild-caille à face noire (ortygospiza atricollis, black-faced african quailfinch)
Bengali zébré (sporaeginthus subflavus, zebra waxbill)

Ci-contre :
- à g., euplecte franciscain, adulte mâle en plumage nuptial (résident)
- à d., pie-grièche à tête rousse (hivernant)
/ Photos par Frédéric Bacuez dit Fretback






Arvicanthis du Nil (arvicanthis niloticus, african unstriped grass rat), 3 dont 1 juvénile
Mangouste ichneumon (herpestes ichneumon, ichneumon/egyptian mongoose), 1
Lièvre de Crawshay (lepus saxatilis/crawhayi, scrub hare), 1

Varan du Nil (varanus niloticus) / Périophtalme atlantique / Crabe violoniste / Néphile du Sénégal, 2 (cf. photo en haut)
____________________________________________________________________

mardi 29 septembre 2009

29, des centaines d'hirondelles de rivage



* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -


Fin APREM'-
Entre 17h35 et 18h, plusieurs centaines d'hirondelles de rivage (riparia riparia, common sand martin), dont trois groupes d'~50 chaque, passent au dessus du quartier en direction [SO>NE] des roselières (de typhas) du Lampar 'eau douce', qui leur servent de dortoirs nocturnes. Si les premières sont arrivées dans le delta il y a déjà plus d'une semaine, c'est la première fois, cette année, qu'elles sont rassemblées si nombreuses. Possible qu'elles soient arrivées à Saint-Louis par les landes côtières et, qu'après avoir passé la journée autour de la sebkha de Khor, elles remontent sur Bango-Thiolet pour y dormir.

Nota : les hirondelles de rivage forment le plus gros bataillon des oiseaux du paléarctique dans le delta : on estime leurs hivernants, de septembre à juin, entre 2 et 3 millions d'individus ! C'est aussi, entre le lac de Guier et l'embouchure du fleuve Sénégal, leur plus grosse concentration au monde, soit "une forte proportion de la population ouest européenne" (Morel, ORSTOM/IRD 1990). Survolant par petits groupes à faible hauteur les steppes et les plaines alluviales en quête d'insectes, les hirondelles de rivage rejoignent chaque soir les roselières où on peut alors les voir, au crépuscule ou à l'aube, par centaines de milliers entrant ou sortant des forêts de tiges sur lesquelles elles s'agrippent pour passer la nuit.

Egalement, 1 + 6 + 1 bergeronnettes grises (motacilla alba, white wagtail) (cf. autre rapport 2009 09 29) [dans le sens Bango>Thiolene et typhaies de Lampsar 'eau douce']

Ci-contre : souïmanga à poitrine rouge, mâle adulte nuptial, dans un eucalyptus au dessus d'un kordia
/ Photo par Fretback

Encore et toujours les souïmangas à poitrine rouge (chalcomitra senegalensis, scarlet-chested sunbird) dans le jardin, dont un mâle adulte en vocaliste territorial... (cf. photo ci-contre)
1 martin-pêcheur huppé (alcedo cristata, malachite kingfisher) traverse comme une flèche le jardin [mangroves> via le quartier]

SOIR 18h20-19h-



Ci-contre : aigrette des récifs au dessus de la baie de Lampsar-bolong de Khaye, 2009 09 29 au soir / Photo par Fretback


18h25, l'aigrette des récifs (egretta gularis, western reef egret), perchée sur les murailles crênélées du voisin (cf. photo ci-dessus) / 2 chevaliers guignettes sur la pirogue de Seyni
Toujours 1 balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey) au dessus des mangroves puis en pêche au ras des eaux vers l'embouchure du bolong de Dakhar-Bango, vers 19h
4 + 4 dendrocygnes veufs / 1 + 1 héron cendré [au dessus de Bango, E>O et N>S] / 5 + 19 hérons gardeboeufs [>pointe Thiolene] / 1 héron pourpré (ardea purpurea, purple heron) [digue>plaines alluviales du fleuve] / 4 + 2 guêpiers de Perse (merops persicus, blue-cheeked bee-eater) [Bango>mangroves] / 1 faucon chicquera (falco chicquera, red-necked falcon) dessus du quartier puis 2 en chasse vers les bosquets de palétuviers, effrayant des pigeons roussards /
7 crabiers chevelus (ardeola ralloides, squacco heron) [au dessus des mangroves>Lampsar 'eau douce']; les hérons crabiers reviennent vite vers le Lampsar 'eau douce'
2 martinets noirs (apus apus, common swift) au dessus du quartier
3 touracos gris (crinifer piscator, western grey plantain-eater) (cf. photo ci-dessous) se suivent [depuis la caserne, en passant par les mangroves puis le Lampsar 'eau douce'; à 18h50, retour de 2 touracos visiblement en parade nuptiale, au dessus des bosquets de palétuviers



Ci-dessus : touraco gris à Bango, 2009 02 18 / Photo courtesy Alain Fournier, tous droits réservés
http://www.alain-fournier.fr/galeries/oiseaux/senegal/

29, coucou didric : dernier concert avant départ

* Bango. Marigot de Lampsar -

ULTIME TOUR DE CHANT POUR LE COUCOU DIDRIC CE MATIN, AVANT SON DÉPART VERS LE SUD
L'OISEAU ANNONCIATEUR DE LA MOUSSON NE SERA DE RETOUR QU'EN MAI, L'ANNÉE PROCHAINE
BON SÉJOUR EN ZONE FORESTIÈRE !

Ci-contre : coucou didric (chrysococcyx caprius, didric cuckoo), parc national Kruger, Afrique du Sud
/ Photo par François Dreyer, pour African Bird Club, DR

29, l'arrivée des bergeronnettes grises


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -


MATIN, 9h30-9h45-
Première bergeronnette grise (motacilla alba, white wagtail) de l'automne, qui poursuit peu après une congénère au dessus du jardin avant de venir se poser sur la 'plage', près du chevalier guignette : la même que l'hiver passé ?

Ci-dessus :
- à g., bergeronnette grise ssp. alba, région d'Ifrane, Maroc / Photo par Augusto Faustino, 2006 01, pour African Bird Club, tous droits réservés
- à d., bergeronnette grise à Sally, Petite Côte, Sénégal / Photo par Alain Fossé, 2004 02, pour African Bird Club, tous droits réservés

Entendu : 1 gonolek de Barbarie (laniarius barbarus, yellow-crowned gonolek), tout proche; et 1 coucou didric (chrysococcyx caprius, didric cuckoo) intempestif !
1 balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey) passe par dessus la digue [>Lampsar 'eau douce'] tandis qu'1 autre survole le marigot limoneux vers la bouche du bolong de Dakhar-Bango
5 hérons striés passent (butorides striata, green-backed heron) [via caserne>mangroves de Thiolene] / 1 héron cendré [marais de Thiolene]
5 milans parasites au dessus de la passe de Thiolene / 2 dendrocygnes veufs
1 martin-pêcheur huppé (alcedo cristata, malachite kingfisher) en aller retour d'une rive à l'autre du marigot
Sur la 'plage' enherbée, 1 capucin bec-d'argent (euodice cantans, african silverbill) vient arracher quelques brins pour l'aménagement d'un nid qui doit se trouver dans un patio de la 'kasbah' voisine
____________________________________________________________________

lundi 28 septembre 2009

28, un coucou gris traverse le marigot


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -

MATIN-
7h45, 1 spatule blanche (platalea leucorodia ssp. leucorodia, european spoonbill) un peu perdue tourne autour de la baie, devant la digue, avant de gagner les plaines de Thiolene

8h30, 1 coucou gris (cuculus canorus, common cuckoo) en migration N>S traverse le marigot dans sa plus grande largeur [mangroves>forêt d'acacias de la caserne]

~8h15-8h50, entendu : perruche à collier, colious huppés, choucadors à longue queue, touraco gris

Ci-dessus : coucou gris (France) / Détail photo par Thierry Tancrez, 2008 04

MIDI-
1 pélican gris (pelecanus rufescens, pink-backed pelican) tournoie avec ~10 milans parasites (à bec jaune)
1 coucal du Sénégal (centropus senegalensis, senegal coucal) enjambe la baie de Lampsar-bolong de Khaye [jardin maraîcher>bosquets de palétuviers]
SOIR-
17h15, 3 sternes naines (sterna albifrons, little tern)

Ci-dessous : 2009 09 28, soleil couchant sur le Lampsar, fin d'hivernage
/ Photos par Frédéric Bacuez dit Fretback





18h-18h45 :
1 balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey) vers l'embouchure du bolong de Dakhar-Bango, se pose sur un bosquet de palétuviers (à droite sur la photo de gauche ci-dessus), puis repart en pêche vers la pointe et la passe de Thiolene
5 sternes naines remontent puis redescendent le marigot / 4 cormorans africains / 2 hérons cendrés / 1 chevalier sp. et 1 héron cendré arrivent du S / 2 aigrettes des récifs / 21 + 4 + 2 hérons gardeboeufs / 2 dendrocygnes veufs + 2 dans le soleil couchant / 1 bergeronnette printanière (motacilla flava, yellow wagtail) [via Bango>dortoir des typhaies] /
____________________________________________________________________

samedi 26 septembre 2009

26, néphile et ramphotyphlops brame


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -















Ci-dessus : ramphotyphlops brame, le plus petit serpent du monde, aveugle et totalement inoffensif... / Photo DR, Flickr

Ci-contre : 2009 09 28 soir, néphile du Sénégal dans mon jardin bangotin / Photo par Frédéric Bacuez

26, une bourrasque pour une fin d'hivernage


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -
MATIN, 6h30-7h50-
Une agréable douceur matinale, qui ne dure pas, mais qui laisse envisager des temps plus cléments, dans moins d'un mois...
1 martin-pêcheur huppé (comme hier 2009 09 25 à ~16h) / 1 aigrette des récifs / Quelques pigeons roussards / 1 sterne caugek / 1 sterne hansel /
1 grand cormoran à poitrine blanche (phalacrocorax carbo ssp. lucidus, white-breasted cormorant), mâle adulte en plumage nuptial, fait deux incursions sur cette partie du Lampsar avant de retourner du coté 'eau douce' où il se perche à longueur de journée sur un poteau de béton immergé

SOIR-
Vers 17h30, un orage à l'approche et la foudre qui frappe la forêt d'acacias
17h40-18h55, averse avec bourrasques de vent (cf. photo ci-contre): Bango, 25,7 mm
20h-~21h30, gouttes éparses, 1,3 mm... Bruine pas assez faible, faut-il croire, pour que la robinetterie ne soit coupée (???) et que l'électricité ne se noie dans la nuit noire d'une contrée de plus en plus obscure...

Pluies du jour :
- Fleuve, de l'aval vers l'amont :
Saint-Louis, 30,9 mm / Bango, 27,0 mm cumulés / Podor, traces / Matam, 3,6 mm / Bakel, 18,0 mm /
- Intérieur, Ndiambour et Ferlo :
Louga, 0,5 mm / Linguere, 0,2 mm / Ranerou, 8,0 mm /

Ci-dessus : bourrasque de vent sur le Lampsar / Photo par Fretback

Nota : l'une des deux plus fortes averses sur Saint-Louis ! Des quartiers ont les pieds dans l'eau : au soir du 27 septembre, certains habitants continuaient d'écoper cours et maisons, à Pikine comme à Ndiolofene...
____________________________________________________________________

jeudi 24 septembre 2009

24, un vol de +66 tantales ibis


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -

Fin APREM'-
Dans le jardin, 2 crombecs sitelles (sylvietta brachyura, northern crombec), bavardes, sur les branches écorcées du flamboyant
2 tourterelles masquées (oena capensis, namaqua dove) traversent le marigot [Thiolene>forêt de Bango]
1 touraco gris (crinifer piscator, western grey plantain-eater) visible en vol plané au dessus des bosquets de palétuviers
4 chevaliers guignettes (actitis hypoleucos, common sandpiper) tournent en cercle au dessus de la baie de Lampsar-bolong de Khaye
1 balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey), au plumage adulte bien observé, vole bas au dessus des eaux du marigot, toujours vers l'embouchure du bolong de Dakhar-Bango
~16h30, au moins 66 tantales ibis (mycteria ibis, yellow-billed stork, cf. photos ci-dessous) se déplacent S>N au dessus de la presqu'île de Thiolene, en direction des plaines riveraines du fleuve Sénégal

Ci-dessous : tantales ibis au parc national des oiseaux du Djoudj (PNOD)
/ Courtesy photos par Gérard Bacuez, 2009 04










____________________________________________________________________

mercredi 23 septembre 2009

23, un signe : premières bergeronnettes printanières


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -

MATIN-
6 hérons cendrés (ardea cinerea ssp. cinerea, grey heron) en vol N>S au dessus du marigot (cf. photo ci-contre) / 1 dendrocygne veuf















Ci-dessous : le Lampsar au matin, 6 hérons cendrés en vol nord-sud (à g.)
/ Photos par Frédéric Bacuez dit Fretback

Toujours les allers et retours des choucadors à longue queue (lamprotornis caudatus, long-tailed glossy starling) [acacias de la caserne>village de Bango], en jacassant
APREM'-
~16h, entraperçu 1 hirondelle, probablement de rivage (riparia riparia, common sand martin)
Les toutes premières bergeronnettes printanières (motacilla flava, yellow wagtail)... d'automne sont arrivées : vu 2 (à 16h55) puis 1 (à ~17h05) traversant le marigot S>N en fin d'après-midi pour rejoindre leurs dortoirs de typhas, pour la nuit
3 cormorans africains, le bec jaune bien visible (phalacrocorax africanus, long-tailed cormorant) [via Bango>Thiolene par dessus la digue des 'deux' Lampsar] / 2 dendrocygnes veufs (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck) passent au dessus du jardin, la tête et les cotés du ventre blanchâtres bien visibles [Thiolene>intérieur des terres]
Sur la plage : le chevalier guignette (actitis hypoleucos, common sandpiper) et l'aigrette des récifs (egretta gularis, western reef egret) (cf. photos ci-dessous en bas)





















Ci-dessus : le Lampsar, 2009 09 23; baigneurs, pêcheur, aigrette et guignette / Photos par Frédéric Bacuez dit Fretback

SOIR-

Seconde nuit avec des milliers et des milliers d'insectes volants, partout, qui arrivent même à s'infiltrer dans la maison malgré portes et fenêtres moustiquaires : énormément de petites sauterelles, cette année !
Au nord, bel orage accompagné de flashs lumineux explosifs, vers Diama
Pluies : Bakel, 1,3 mm /
____________________________________________________________________

mardi 22 septembre 2009

22, l'automne, dans l'eau, 1 varan dans le jardin


* Bango. Marigot de Lampsar, coté limoneux -
C'est l'automne, jour d'équinoxe
6h30, grand vent et quelques bourrasques, traces de pluie sur Bango, 0,1 mm (cf. photos ci-contre)
8h05-8h35, 8h50-9h05, 9h10-~10h20, pluies 'normandes'
Nord du Sénégal, pluies du jour :
- Fleuve, de l'aval vers l'amont :
Saint-Louis, 4,5 mm / Bango, 4,9 mm cumulés / Podor, 1,4 mm / Matam, traces / Bakel, 4,5 mm /
- Intérieur, Ndiambour et Ferlo :
Louga, 0,5 mm / Linguere, 0,4 mm / Ranerou, traces /


Ci-dessus : le Lampsar sous la grisaille d'un automne tropical / Photos par Frédéric Bacuez dit Fretback
Ci-dessous, de g. à d. : pélicans blancs au dessus du marigot - tourterelle pleureuse à l'abreuvoir sur la 'plage' - le milan parasite et le souïmanga à poitrine rouge / Photos par Frédéric Bacuez dit Fretback










MATIN-
~11h, toujours le passage des choucadors à longue queue (3)
~11h50, un vol de -50 pélicans blancs au dessus de la presqu'île de Thiolene
APREM'-
14h, traces de pluie sur Bango
14h15-15h, retour progressif de laridés, en particulier de quelques sternes caugek (sterna sandvicensis, sandwich tern), mais aussi d'1 sterne hansel (gelochelidon nilotica, gull-billed tern), d'1 mouette à tête grise (larus cirrocephalus, grey-headed gull) en plumage internuptial / Passage d'1 goéland railleur (larus genei, slender-billed gull) [>delta]
2 sternes caugek suivent 2 courlis corlieu, par dessus le jardin [>intérieur des terres via Bango]
Un peu plus d'aigrettes des récifs (egretta gularis, western reef egret), en vol solo, aussi
3 échasses blanches (himantopus himantopus, black-winged stilt) en aller et retour au dessus du marigot / 6 courlis corlieu (numenius phaeopus, whimbrel) au dessus de la passe de Thiolene [N>S]
10 chevaliers guignettes (actitis hypoleucos, common sandpiper) tournent en rond au dessus des eaux du marigot et de la baie de Lampsar-bolong de Khaye, essayant vainement de se poser sur les rives...sous l'eau !
Le guignette de la 'plage' poursuit un congénère qui a osé s'y poser
4 pélicans blancs (pelecanus onocrotalus, great white pelican) au dessus du jardin [Thiolene>intérieur des terres via Bango] (cf. photo ci-dessus à gauche)
1 touraco gris en vol, revenant des mangroves [>Bango]
Toujours les choucadors à longue queue. Entendu, brièvement : coucou didric et guêpiers de Perse
16h20, 4 guêpiers à gorge blanche (merops albicollis, white-throated bee-eater) [mangroves>Bango]

1 varan du Nil (varanus niloticus, cf. photos ci-dessous), juvénile atteignant tout de même 80 cm de long, s'est égaré dans le jardin et tente de grimper aux murs du parapet pour rejoindre le marigot; en vain... jusqu'à ce qu'il trouve le tunnel sauveur d'un tuyau d'évacuation des eaux de pluie pour se laisser choir sur la 'plage'. Le varan grimpe alors sur les escaliers de mon voisin, et s'expose longuement au soleil, devant le portail, en se frottant de temps à autre les joues contre le ciment... En fin d'après-midi, le reptile longe la berge puis entre dans l'eau pour continuer son inspection des rivages bangotins, vers l'aval.
Pendant que le varan occupe la 'plage' :
Quelques tisserins gendarmes (ploceus cucullatus ssp. cucullatus, village weaver), femelles en plumage nuptial, viennent sur le parapet
2 capucins bec-d'argent (euodice cantans, african silverbill) se posent sur le bas de la grille (voir photo ci-dessus au centre) du voisin, juste au dessus de l'eau
Sur la plage : 1 tourterelle maillée (streptopelia senegalensis, laughing dove) puis, plus tard, 1 tourterelle pleureuse (streptopelia decipiens, african mourning dove) effraie le varan du Nil quand elle vient boire (cf. photo ci-dessus au centre); le chevalier guignette, réfugié sur la pirogue de Seyni, pousse un cri quand le varan se décide à entrer dans l'eau limoneuse du Lampsar
Sur la kasbah voisine : 1 milan parasite (à bec jaune, milvus migrans ssp. parasitus, yellow-billed kite) est rejoint par 1 souïmanga à poitrine rouge (chalcomitra senegalensis, scarlet-chested sunbird) mâle, qui le houspille, évidemment














Ci-dessus : un varan du Nil juvénile dans le jardin (à g.) puis sur les rivages du Lampsar / Photos par Frédéric Bacuez dit Fretback

Fin APREM', 17h15-17h30-
2 touracos gris (crinifer piscator, western grey plantain-eater) en parade au dessus des bosquets de palétuviers du marigot
2 courlis corlieu veulent atterrir dans les mangroves de Thiolene / 1 courlis corlieu en vol [>delta]
4 dendrocygnes veufs (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck) en 'dispute' au dessus des marais de Thiolene : deux d'entre eux s'en prennent aux deux autres en les serrant de très près : parade ou juvéniles suivant leurs parents ?
1 grande aigrette (egretta alba ssp. melanorhynchos, great egret) [>delta] / Toujours quelques sternes caugeks
____________________________________________________________________

Nombre total de pages vues