" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mardi 20 avril 2010

20, nez-à-groin ronflant avec deux phacos !


Ci-dessus: phacochères sur les berges mauritaniennes du fleuve Sénégal, avril 2009 / Courtesy photo par Axelle Marcillac

* Marais nord de plaine de Mboubeune -

En vue du marais herbeux à l'extrémité nord de la digue n°2, en planque contre le vent du nord-ouest, pour l'observation d'un couple de grues couronnées (balearica pavonina ssp. pavonina) au comportement étrange: avec le cagnard du milieu de journée - grande amplitude thermique, presque frais à l'aube, quasi caniculaire à la verticale du jour-, j'étais allongé sur le dos dans quelques rampantes succulentes, et plongé dans une doucereuse somnolence sous les arcades tombantes d'un nilotica encore préservé de la décapitation... Me redressant pour scruter les têtes auréolées de 'mes' grues, émergeant de temps à autre de la verdure, voilà qu'en premier plan à quelque quinze mètres un phacochère (phacochoerus africanus) à rouflaquettes est sorti de la même lisière boisée qui m'abrite; il balaye du groin  le sol craquelé du pourtour marécageux, à découvert. Mais voilà aussi qu'une énorme femelle large comme un canari de bière de mil - une gestation à terme...-, la gueule tout en boutons, "patibulaire mais presque", débouche de ma gauche et s'immobilise net au taillis précédent le mien; ronflement, je ne bouge pas, tatonne le sol en quête de mon appareil photo, visiblement la mégère veut vraiment passer par mon affût; les grognements redoublent, irrités par mon immobilisme... Je ronfle à mon tour et remue un peu du corps 'pour me faire identifier'; la voilà dare dare qui se jette dans le chenal qui traverse la haie d'arbres (cf. photo ci-contre), se fait un peu mal à une patte dans le fracas mais s'arrête sur l'autre rive, de plus en plus intriguée. C'était sans compter sur la réactivité du jeune mâle qui reniflait la glaise au lieu de surveiller sa grognasse... Le jeune con, probablement très imbu de sa gaillarde virilité triomphante et n'ayant rien compris du malentendu à l'origine de toutes ces ronchonades, se met au trot à foncer droit sur moi, sans vraiment me voir, puis grognant comme un ours (!?) se met en tête de foncer tête baissée dans le taillis ! Je me lève vite sur mes pattes pour faire le coq sénégaulois, agite des bras, grogne encore à mon tour, bravache face au porcin à tous crins -décidément, quelle ménagerie ! Le moustachu est stoppé dans son élan, s'écarte de quelques mètres, et n'en revient pas: je redouble de vocalises, le grognard détale sans demander son reste... Je me dis depuis des années combien nos tartarins chasseurs harnachés de pied en couvre-chef comme il se doit et montés comme des tourelles de tanks mènent des expéditions africaines hasardeuses... 

Ci-dessous, à g.: chenal boisé entre marais et rizières (en friche) de la plaine de Mboubeune, avril 2009 
/ Photo par Frédéric Bacuez

20, un couple de grues couronnées bien intrigant ...


* Marais nord de plaine rizicole de Mboubeune -

20, la noce des élanions


* Plaines alluviales du fleuve Sénégal
-


_____________________________________________________________________

20, plaines: les passereaux hivernants sont partis


* Plaines alluviales, entre Bango et Taba Tache -
6h20-17h, à pied

Nota 1: malgré l'inondation artificielle - ou accidentelle- de certaines zones des plaines derrière les digues (Lampsar et marais au nord des casiers rizicoles de Mboubeune), passereaux et limicoles sont presque tous partis vers leurs destinées 'paléarctiques'. Plus aucune bergeronnette printanière dans les herbes basses; tous les chasseurs d'insectes se sont envolés: pas une pie-grièche à tête rousse, pas un traquet, déjà raréfiés en début du mois d'avril. Mais un rossignol furtif - et peut-être un rougequeue à front blanc tardif-, tous deux probablement en halte migratoire. Quant aux limicoles, seuls quelques chevaliers guignettes et aboyeurs -peut-être encore un sylvain, aussi !-, les plus communs d'habitude, fréquentent encore les bas-fonds humides et les rives des petits bolongs. Egalement une bécassine, levée dans les marais proches des rizières en chaume, a aussitôt pris la direction nord...
Nota 2: deux balbuzards pêcheurs (pandion haliaetus) vus ensemble, volant  par cercles au dessus des berges sénégalaises du fleuve frontalier, à proximité d'un campement saisonnier de pêcheurs thioubalo. Des estivants de deuxième année ?*

* Lire ma notule en date du 21 avril 2010 sur http://balbuzard.over-blog.net/.

OISEAUX / 68 espèces + 2 sp. entrapercues + 2 sp. non certifiées vues
MAMMIFERES / 2 espèces vues, 1 entendue
REPTILES / 2 espèces vues
INSECTES / 2 espèces vues


Vu:
Cormoran africain (phalacrocorax africanus, long-tailed cormorant) / Pélican blanc (pelecanus onocrotalus, great white pelican), 97 en vol tournoyant à la verticale du jour [par deux fois, au dessus des confins de Taba Tache] / Héron cendré (ardea cinerea, grey heron), beaucoup moins fréquent qu'en 'hiver' / Héron pourpré (ardea purpurea, purple heron), 3+, en vols solitaires entre 6h30 et 6h45 [SO>NE, retour au dortoir à l'amont du Lampsar]  / Bihoreau gris (nycticorax nycticorax, black-crowned night heron), aux aurores 2 en vol  [retour au dortoir de palétuviers du Lampsar 'eau saumâtre'] (+ 7 ind. à l'envol à 18h30 [même site]) / Crabier chevelu (ardeola ralloides, squacco heron), quelques solitaires par ci par là  / Héron gardeboeufs (bubulcus ibis, cattle egret) / Aigrette intermédiaire (egretta intermedia, intermediate egret) / Grande aigrette (egretta alba ssp. melanorhynchos, great egret) / Dendrocygne veuf (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck), nombreux vols à l'aube [Lampsar 'eau douce'>Lampsar 'eau saumâtre', delta et mangroves de Thiolet], puis nombreux vols matinaux remontant le fleuve Sénégal; quelques dizaines dans les herbiers [marais nord de plaine de Mboubeune]; un rassemblement en cours de dizaines en fin d'après-midi dans les herbiers du Lampsar coté 'eau douce' / Ouette d'Egypte (alopochen aegyptiaca, egyptian goose), 2+ + 4 [marais nord de plaine de Mboubeune] / Oie-armée de Gambie (plectropterus gambensis, spur-winged goose), 100- [d'abord, vers 10h30, un vol de ~60 puis un autre de ~40 traversant le fleuve en venant de la 'pointe' mauritanienne, et sans doute reposées pour partie - 50+ visibles et 12 totalement dégagées près d'un troupeau de bovins à l'approche-, au marais nord de la plaine de Mboubeune, dans les herbes vertes de taille moyenne, avec des dendrocygnes, quelques ouettes, des ardéidés et un grand nombre de vanneaux de 2 sp., et à proximité d'un couple de grues couronnées fort discrètes] / Pygargue vocifère (haliaeetus vocifer, african fish eagle), 1 (+ 1 ?) [posé sur un petit arbre au beau milieu de la plaine alluviale; tournoyant au dessus de la plaine alluviale en lisière de la ripisylve de digue n°2; en virage aérien à basse altitude à quelques dizaines de mètres de moi avant de rejoindre les environs de l'étang du 'carrefour' des deux digues] / Balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey), 2 [cf. notule ci-dessus, en survol des berges du fleuve Sénégal] / Milan parasite à bec jaune (milvus migrans ssp. parasitus, yellow-billed kite), 1 + 1 [en cette période de début de nidification, nos milans africains s'aventurent plus hors des agglomérations, en quête de branchages - ou de nourriture] / Elanion blanc (elanus caeruleus, black-shouldered kite), 2 en parade nuptiale et copulation répétée [de part et d'autre de la ripisylve de digue n°2, cf. notule afférente] / Autour (chanteur) sombre (melierax metabates, dark chanting goshawk), 1 immature [en plaine alluviale parsemée de rares petits arbres servant de perchoirs, le rapace s'élance et vole en plané au ras des herbes et attrape un sauteriau] / Francolin à double éperon (francolinus bicalcaratus, double-spurred francolin), 3 à l'envol [lisière est de la ripisylve de digue n°2]  / Râle à bec jaune (amaurornis flavirostra, black crake), 4 à découvert, en pâture [digue n°1: herbes vertes près d'une vanne] / Jacana à poitrine dorée (actophilornis africana, african jacana), 3+ en pâture matinale à 6h45, revus en fin d'aprem' [digue n°1: herbiers inondés en lisière des typhaies du Lampsar 'eau douce'] / Grue couronnée (noire, balearica pavonina ssp. pavonina, black crowned crane), 2 en couple [immergées dans les herbes denses des marais nord de la plaine de Mboubeune, cf. notule afférente] / Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensis, senegal thick-knee), 4 ensemble / Bécassine des marais (gallinago gallinago, common snipe), 1 à l'envol / Glaréole à collier (glareola pratincola, collared pratincole), nombreuses mais éparpillées, pas encore territoriales [de part et d'autre de digue n°2] / Vanneau éperonné (vanellus spinosus, spur-winged lapwing), innombrables, l'échassier le plus commun / Vanneau (caronculé) du Sénégal (vanellus senegallus, african wattled lapwing), quelques dont 1+ 1 immobiles très près [alentours des rizières en chaumes] / Chevalier guignette (actitis hypoleucos, common sandpiper) / Chevalier aboyeur (tringa nebularia, common greenshank) / Goéland brun (larus fuscus, lesser black-backed gull), 25 + 13 avec un cormoran africain + 6 suivant deux sternes caspiennes [petit matin, vol SE>NO] + 7 [fin aprem', vol E>O] / Goéland railleur (larus genei, slender-billed gull), 4 en vol matinal SE>NO / Mouette à tête grise (larus cirrocephalus, grey-headed gull) [fin aprem', environs du Lampsar] / Sterne hansel, solitaires en vol [dessus des plaines] / Sterne caspienne (sterna caspia, caspian tern), 2 suivies par des goélands bruns / Sterne royale (sterna maxima, royal tern), 1 [en vol matinal près du Lampsar] / Ganga à ventre brun (pterocles exustus, chestnut-bellied sandgrouse), 3 en vol E>O [au dessus de la plaine alluviale, direction Mauritanie, à 9h35 !] / Tourterelle pleureuse (streptopelia decipiens, african mourning dove) / Tourterelle vineuse (streptopelia vinacea, vinaceous dove)  / Tourterelle masquée (oena capensis, namaqua dove) / Tourtelette d'Abyssinie (turtur abyssinicus, black-billed wood dove) / Coucal du Sénégal (centropus senegalensis, senegal coucal) / Engoulevent à longue queue (caprimulgus climacurus, long-tailed nightjar), 3 + 3 [en ripisylve de digue n°2]  / Martinet des maisons (apus affinis, little swift) / Martinet des palmes (cypsiurus parvus, african palm swift), 1 avec des hirondelles de rivage et, de temps à autre des hirondelles rustiques [lisière de ripisylve de digue n°2 et au dessus des clairières de déboisement sauvage] / Coliou huppé (à nuque bleue, urocolius macrourus, blue-naped mousebird), 4 [digue n°2] / Martin-pêcheur huppé (alcedo cristata, malachite kingfisher), 1 [herbiers du Lampsar 'doux'] / Alcyon pie (ceryle rudis, pied kingfisher) / Guêpier nain (merops pusillus ssp. pusillus, little bee-eater), deux petits groupes [sur deux sites] + 1 ind. sur arbuste [à même la digue séparant les 'deux Lampsar']  / Guêpier de Perse (merops persicus, blue-cheeked bee-eater), 6 peu farouches [posés sur le seul arbre élevé près du large marigot à sec au nord des rizières de Mboubeune] / Rollier d'Abyssinie (coracias abyssinicus, abyssinian roller) / Calao à bec rouge (tockus erythrorhynchus ssp. kempi, western red-billed hornbill), 1 /  / Cochevis huppé / Moinelette à oreillons blancs, un petit vol [en plaine sèche] / Hirondelle de rivage / Hirondelle rustique (de cheminée) / Pipit à dos uni, au moins 1 ind.  / Rossignol philomèle, 1 à l'envol / Tarier pâtre d'Afrique, 5 dont 3 mâles et 1 femelle avec 1 juvénile / Hypolaïs obscure, 1 / Prinia modeste / Cisticole des joncs / Pririt (batis) du Sénégal, 2 en couple / Souïmanga à longue queue / Gonolek de Barbarie, 1 chanteur [carrefour des deux digues]  / Moineau doré, dont bandes avec mâles en mue nuptiale / Tisserin à tête noire, pas encore en mue / Travailleur à bec rouge, pas encore en mue / Astrild-caille à face noire, en bandes plus importantes que d'habitude / Bengali zébré, dont 4 picorant sur le chemin [digue n°2] /
Nota: aucun piqueboeuf buphage sur les boeufs !

Entraperçues, trop fugacement:
Chevalier sylvain, 1 / Rougequeue à front blanc, 1

Douteux:
Autour gabar (micronisus gabar, gabar goshawk), 1 brièvement entraperçu, croupion blanc immédiatement visible lors de son envol [de la lisière ouest de la ripisylve à acacias niloticas>brousse à petits arbres dans laquelle il se dissimule]
Alouette bourdonnante (mirafra rufocinnamomea, flappet lark) 1 [bord du large marigot à sec au nord des rizières, marchant vers un tamarix qu'elle inspecte] 

Phacochère commun (phacochoerus africanus, common warthog), 2 (1 jeune mâle adulte et 1 femelle en gestation très avancée..., cf. notule ci-dessus)

Patas 'singe rouge' (cercopithecus patas, patas monkey), 1 qui rejoint une troupe de 20+ dont beaucoup de juvéniles; 2 descendant d'un acacia 'parasol', revus peu après jouant ensemble sur un terre-plein aride avant de rejoindre 3+ congénères dans un autre arbre
Probable(s) rat(s) roussard(s) du Nil (arvicanthis) détalant devant moi dans les herbes asséchées

Scinque à flancs orangés (mabuya perrotetii), 1 splendide spécimen sur le tronc d'un tamarix [en lisière ouest de la ripisylve de digue n°2]
Varan du Nil (varanus niloticus, nile monitor), 1 se jetant à l'eau [carrefour des deux digues]

Odonates sp. dont 1 anax empereur (anax emperor) [chenal nord des rizières de Mboubeune, cf. photo notule 'phacos' ci-dessus]

dimanche 18 avril 2010

18, un martin-chasseur strié, à gorge déployée


Ci-dessus: martin-chasseur strié, Bango 2009 02 14 / Courtesy photo par Alain Fournier, TOUS DROITS RESERVES http://www.alain-fournier.fr/

* Bango -

MIDI-
1 martin-chasseur strié (halcyon chelicuti, striped kingfisher) chante pendant une heure et à gorge déployée (trille répétitive et sonore), perché sur un fil télégraphique qui surplombe les maisonnettes du quartier. Cet halcyon aime tellement faire des vocalises qu'on dit qu'il est peut-être le premier oiseau à chanter à l'aube; son chant porte si loin qu'il a souvent un effet domino sur les territoires voisins de ses congénères, créant un quasi concert aviaire ! J'ai remarqué que ce martin-chasseur, dans le delta, apprécie volontiers les agglomérations humaines (constaté à Saint-Louis, au pied d'HLM et chassant dans une flaque d'eau de la mousson devant les Domaines et Impôts !)
Nota: sur les trois espèces de martins-chasseurs fréquentant le delta du fleuve et le nord du Sénégal, seuls les martins-chasseurs striés (halcyon chelicuti) et martins-chasseurs à tête grise (halcyon leucocephala, grey-headed kingfisher) sont visibles à l'année, bien qu'un certain nombre d'entre eux descendent vers le sud avec le reflux de la saison pluvieuse. Quant au martin-chasseur du Sénégal (halcyon senegalensis, woodland kingfisher), il semble absent en saison sèche et, de toute façon reste peu commun en saison des pluies sous nos latitudes présahariennes.

2010 05 4. Lire aussi la sympathique notule de Thierry Helsens, hydrogéologue à Bamako (Mali), sur les martins-pêcheurs du fleuve Niger: 'A Bamako, il y a plus d'un pêcheur qui s'appelle Martin", http://mali.blogs.liberation.fr/helsens/2010/05/bonjour-martin.html
_____________________________________________________________________

vendredi 2 avril 2010

2, sur le fleuve Sénégal, encore 3 balbuzards


* Sur le fleuve Sénégal, entre Roup et Diawas 'hassania' -
MATIN, entre 7h30 et 8h30-

Ci-dessus: balbuzard pêcheur en vol au dessus du parc national des oiseaux du Djoudj (PNOD)
/ Courtesy photo par François Marmeys, pour Ornithondar, 2010 02 5

Egalement sur: http://balbuzard.over-blog.net/, notule du 13 au 18 avril
_____________________________________________________________________

2, la plaine s'assèche, les migrateurs s'en vont

* Lampsar et fleuve Sénégal. Plaines alluviales et digues de protection -

MATIN, 7h30-13h15-
Accompagnateur pour Deborah Zub. En pirogue motorisée et à pied.
Temps: après la rosée matinale, doux puis chaud voire étouffant après le basculement des vents au nord-est entre 11h et 13h. Ciel légèrement sablonneux.

OISEAUX / 69 espèces 'cochées'
MAMMIFÈRES / 2 espèces 'cochées'

Vu:

  1. Cormoran africain (phalacrocorax africanus, long-tailed cormorant), une majorité d'immatures [disséminés tout au long du Lampsar et du Sénégal des deux rives, plutôt en zones de palétuviers] / 
  2. Pélican gris (pelecanus rufescens, pink-backed pelican), 1 ind. [devant les dendrocygnes, vasières deltaïques de la pointe Thiolene] + 3 ind. [sur le sable au milieu des hérons et sternes regroupés sur la vase, coté sénégalais à l'amont de l'Île aux Bois] (+ 3 ? au dessus des mangroves de Thiolet face à Bango) / 
  3. Pélican blanc (pelecanus onocrotalus, great white pelican), 2 subadultes [au milieu du delta au large du village mauritanien de Thiong] / 
  4. Héron cendré (ardea cinerea ssp. cinerea, grey heron), toujours assez nombreux, dont 5 ind. en vol rejoignant 3 ind. au milieu de la plaine alluviale nue / 
  5. Bihoreau gris (nycticorax nycticorax, black-crowned night heron), 1 ind. [sur arbrisseau à la pointe sud de l'Île aux Bois; mais aucun sur les rives nord du Lampsar] / 
  6. Aigrette (dimorphe) des récifs (egretta gularis, western reef egret) / 
  7. Aigrette garzette (egretta garzetta, little egret) / 
  8. Grande aigrette (egretta alba ssp. melanorhynchos, great egret) / 
  9. Tantale ibis (mycteria ibis, yellow-billed stork), 3 immatures sur le sable avec 4 spatules [rive sud du Lampsar au débouché dans la passe de Thiolet] / 
  10. Spatule blanche (d'Europe, platalea leucorodia, european spoonbill), 4 ind. dont un immature, avec 3 tantales ibis, quelques hérons cendrés et dendrocygnes veufs [idem], et 3 immatures dont un sujet bagué (jaune aux deux pattes + bleu à patte droite) [berge mauritanienne entre Thiong et petit bras]  / 
  11. Ibis sacré (threskiornis aethiopica, sacred ibis), 1 ind. en vol [derrière la mangrove de Diawas, rives mauritaniennes] / 
  12. Dendrocygne veuf (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck), au total 1200- ind., dont ~50 sur le Lampsar, 900+ sur les vasières de la pointe Thiolet [surtout coté ouest], ~50 au débouché du chenal de Diawas wolof [Mauritanie, sur petit bras du fleuve Sénégal], 72 à la sortie du petit bras [coté mauritanien] / 
  13. Oie-armée de Gambie (plectropterus gambensis, spur-winged goose), 16 puis 17 ind. [SE>NO, venant du Sénégal vers la Mauritanie par dessus le petit bras du fleuve Sénégal] + 17 ind. [venant de l'E par dessus la 'forêt' de Taba Tache et le marigot], vol en ligne et en V, silencieuses  / 
  14. Ouette d'Egypte (alopochen aegyptiaca, egyptian goose), 18 ind. au repos, certaines couchées [près du remblai de protection des champs de Taba Tache, au nord-est de la 'forêt'] puis à l'envol, très bruyantes / 
  15. Balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey), 3 ind. - dont un sujet au plumage plutôt abimé [venant de Roup, survolant les eaux du delta puis gagnant la mangrove ouest de la pointe Thiolet], un autre posé sur un palétuvier [coté mauritanien], et un sujet survolant la plaine alluviale avant de s'y poser avec un gros poisson, très en retrait du fleuve [venant du marigot de Taba Tache] / 
  16. Milan parasite (à bec jaune, milvus migrans ssp. parasitus, yellow-billed kite), toujours quelques uns [occupant la canopée de l'épaisse mangrove ouest de la pointe Thiolet] / 
  17. Busard cendré (circus pygargus, montagu's harrier), 1 femelle [en chasse entre digue n°2 et rizières de Mboubeune] / 
  18. Autour chanteur sombre (melierax metabates, dark chanting goshawk), 1 ind. passant d'un arbre isolé à un autre [dans la plaine alluviale du fleuve Sénégal] / 
  19. Francolin à double éperon (francolinus bicalcaratus, double-spurred francolin), 1 à l'envol [digue n°2] / 
  20. Talève sultane (porphyrio porphyrio ssp. madagascariensis, african purple swamphen), 1 ind. [dans les joncs du Lampsar] / 
  21. Echasse blanche (himantopus himantopus, black-winged stilt), quelques ind. avec les dendrocygnes [Lampsar] / 
  22. Glaréole à collier (glareola pratincola, collared pratincole), assez nombreuses en vol [de part et d'autre de la digue n°2, notamment au dessus de la ripisylve d'acacias niloticas]; également au sol [coté est de la digue] / 
  23. Vanneau éperonné (vanellus spinosus, spur-winged lapwing) / 
  24. Grand gravelot (charadrius hiaticula, common ringed plover), 1+ ind. [vasières du fleuve Sénégal] / 
  25. Pluvier argenté (pluvialis squatarola, grey plover), 1 ind. [vasières du Lampsar] / 
  26. Courlis corlieu (numenius phaeopus, whimbrel), dont 1 ind. avec crabe attrapé au bout du bec [surtout rives mauritaniennes du petit bras du fleuve] / 
  27. Chevalier culblanc (tringa ochropus, green sandpiper), peu / 
  28. Chevalier guignette (actitis hypoleucos, common sandpiper), moins / 
  29. Chevalier aboyeur (tringa nebularia, common greenshank), encore nombreux, beaucoup en mue nuptiale [surtout sur les rives du fleuve Sénégal] / 
  30. Goéland brun (larus fuscus, lesser black-backed gull) / 
  31. Goéland railleur (larus genei, slender-billed gull), peu / 
  32. Mouette à tête grise (larus cirrocephalus, grey-headed gull) / 
  33. Sterne hansel (gelochelidon nilotica, gull-billed tern), 1 ind. en vol [au dessus des marais à la pointe nord de la forêt de Taba Tache] / 
  34. Sterne caugek (sterna sandvicensis, sandwich tern), quelques unes dont 2 ind. au sol [sur la rive près d'un regroupement de sternes royales] /
  35. Sterne royale (sterna maxima, royal tern), dont un regroupement au repos de 23 individus, avec 2 caugeks, 5 hérons cendrés, 1 garzette, 1 grande aigrette, quelques sternes naines en survol et 2 ind. au sol [vasière dégagée à marée basse, coté sénégalais du fleuve à l'amont de l'Île aux Bois] / 
  36. Sterne caspienne (sterna caspia, caspian tern), quelques solitaires [au dessus du fleuve Sénégal]  / 
  37. Sterne naine (sterna albifrons, little tern), de retour sur le fleuve Sénégal, en petits effectifs, dont 6 ind. au débouché du petit bras dans le cours principal du fleuve Sénégal, et quelques autres survolant un regroupement de sternes sur les vasières [coté sénégalais] / 
  38. Pigeon roussard (de Guinée, columba guinea, speckled pigeon) / 
  39. Tourterelle pleureuse (streptopelia decipiens, african mourning dove) / 
  40. Tourterelle maillée (streptopelia senegalensis, laughing dove) / 
  41. Tourterelle masquée (oena capensis, namaqua dove) / 
  42. Coucal du Sénégal (centropus senegalensis, senegal coucal), 2 ind. / 
  43. Engoulevent à longue queue (caprimulgus climacurus, long-tailed nightjar), quelques ind. levés [ripisylve à acacias niloticas de digue n°2]  / 
  44. Martinet des maisons (apus affinis, little swift) / 
  45. Alcyon pie (ceryle rudis, pied kingfisher) / 
  46. Guêpier nain (merops pusillus ssp. pusillus, little bee-eater), quelques ind. [en clairière de forêt de Taba Tache]  / 
  47. Rollier d'Abyssinie (coracias abyssinicus, abyssinian roller), 6 ind., tous adultes ou subadultes (avec brins plus ou moins longs) / 
  48. Huppe fasciée (upupa epops, hoopoe), 1 ind. en vol [plaine alluviale herbeuse parsemée d'arbres] / 
  49. Calao à bec rouge (tockus erythrorhynchus ssp. kempi, red-billed hornbill), 1 chanteur  ['forêt' de Taba Tache] / 
  50. Calao à bec noir (tockus nasutus, african grey hornbill), 1 + 2 ind. sur même arbrisseau que 2 rolliers d'Abyssinie [près de ripisylve de digue n°2] / 
  51. Cochevis huppé (galerida cristata ssp. senegallensis, crested lark) / 
  52. Moinelette à oreillons blancs (eremopterix nigriceps, black-crowned sparrow lark), 1 femelle avec bandes de bengalis zébrés [lisière de 'forêt' de Taba Tache] / 
  53. Hirondelle de rivage (riparia riparia, common sand martin), partout [en particulier de part et d'autre de la ripisylve à acacias niloticas de digue n°2] / 
  54. Hirondelle rustique (de cheminée, hirundo rustica, barn swallow), partout [idem] / 
  55. Agrobate roux (cercotrichas galactotes, rufous scrub robin), 1 ind. [toujours au même lieu, digue n°2] / 
  56. Agrobate podobé (cercotrichas podobe, black scrub robin), 1 ind. [sous-bois dégradé de ripisylve à acacias niloticas] / 
  57. Tarier pâtre africain (saxicola torquatus ssp. moptanus, african stonechat), 1 mâle adulte [jonchaie à sec] / 
  58. Hypolaïs polyglotte (hippolais polyglotta, melodious warbler), 1 chanteur [dans salvadora en 'forêt' de Taba Tache, avec fauvette passerinette] / 
  59. Fauvette passerinette (sylvia cantillans, subalpine warbler), 2 ind. / 
  60. Prinia modeste (prinia subflava, tawny-flanked prinia) / 
  61. Cisticole des joncs (cisticola juncidis, zitting cisticola), notamment en plaine alluviale herbeuse / 
  62. Souïmanga à poitrine rouge (chalcomitra senegalensis, scarlet-chested sunbird), 1 mâle en plumage nuptial [croisement des digues n°1 et n°2] / 
  63. Pie-grièche à tête rousse (lanius senator, woodchat shrike), 1 ind. seulement [plaine alluviale herbeuse parsemée d'arbres] / 
  64. Gonolek de Barbarie (laniarius barbarus, yellow-crowned gonolek), 1 ind. [en ripisylve à acacias niloticas de digue n°2] / 
  65. Moineau doré (passer luteus, sudan golden sparrow), importante bande de 80- ind. [en 'forêt' de Taba Tache], avec travailleurs à bec rouge / 
  66. Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus ssp. melanocephalus, black-headed weaver), pas encore de mue nuptiale (au contraire des 'gendarmes' en agglomération humaine) / 
  67. Travailleur à bec rouge (quelea quelea, red-billed quelea), deux troupes importantes: une de 100  ind. au milieu desquels une cinquantaine de moineaux dorés ['forêt' de Taba Tache]; une autre mêlant quelea et bengalis zébrés [en lisière de 'forêt'] / 
  68. Bengali zébré (sporaeginthus subflavus, zebra waxbill), belle troupe au sol d'~40 ind. avec travailleurs à bec rouge et au moins 1 amarante [lisière ouest de la 'forêt' de Taba Tache] / 
  69. Amarante du Sénégal (lagonosticta senegala, red-billed firefinch), 1 mâle adulte avec bandes de bengalis zébrés au sol [idem] et 2 autres mâles en mue [sur bas-fond en ripisylve de digue n°2] /

Au loin: nids coloniaux d'alectos à bec blanc (bubalornis albirostris, white-billed buffalo weaver) [vers le village de Taba Tache]
Entendu:
Pygargue vocifère (haliaeetus vocifer, african fish eagle) [du Lampsar, vers l'aire de 'chez Gatien Dardenne']

AUTRES:

  • Phacochère commun (phacochoerus africanus, common warthog), 1 adulte mâle [dans la plaine alluviale en herbes, au sud-ouest de la 'forêt' de Taba Tache]
  • Patas 'singe rouge' (cercopithecus patas, patas monkey), 1 mâle solitaire, descend d'un acacia 'parasol' encore intact [idem] et court dans la savane arborée proche, à allure modérée

Nombre total de pages vues