" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mercredi 8 février 2012

8, sale(s) temps pour les oiseaux, aussi


Ci-dessus: l'harmattan sur le Ngalam / Photo par Rozenn Le Roux pour Ornithondar

* Pourtours du Sahara -

Du jamais vu depuis l'hiver '54, au nord du Sahara ! Après les flocons sur les palmiers de Figuig, il y a quelques semaines, voilà qu'en quelques heures les températures sont tombées de +19° à -1° dans une grande partie des plaines marocaines et algériennes: il a fait -2° à Rabat, -3° à Fez et Meknès, -1° à Tétouan, au nord, comme à Ouarzazate, au sud ! La semaine dernière, la station de ski d'Ifrane pleurait encore son manque récurrent de neige, après un automne bien sec; sept jours plus tard, il fait -6° dans la vosgienne cité du Moyen-Atlas marocain, et les douars montagnards s'enfoncent allègrement sous les -10°; la neige descend jusque dans la riche plaine agricole du Saïs...
Au sud du Sahara, réfrigéré par les pressions sibériennes et violemment poussé par le vent du nord-est, l'harmattan saisonnier fait aussi des siennes: la poussière du Djourab tchadien ne se contente pas d'envelopper le Sahel de son linceul orange, elle gagne rapidement les savanes du nord et du centre de la Côte d'Ivoire ou du Ghana. A Ouagadougou, voitures et mobylettes roulaient tous phares allumés, en plein jour: si la visibilité était de moins de 600 m dans la capitale burkinabè, elle était de 100 m à Bamako, sa cousine du Mali voisin, grelottant dans ses +14° nocturnes. Là, le Djoliba (fleuve Niger) était noyé par un épais brouillard ocre, ce 7 février. Comme le Sénégal à Ndar (Saint-Louis).
En souhaitant que la première vague d'hirondelles précoces (cf. http://ornithondar.blogspot.com/2012/01/24-25-apres-la-vaguelette-de-froid-des.html et http://ornithondar.blogspot.com/2012/01/21-des-dizaines-dhirondelles-de-rivage.html) remontant vers le nord soit passée avant les intempéries des deux rivages sahariens, on se dit que ces frimas ne viendront pas perturber une migration prénuptiale qui ne débutera vraiment que dans deux à trois semaines, ouf... Pour la survie de nos oiseaux dans le delta sénégalais, ce qui est vital, c'est l'absence de pluie froide et de trop durables températures sous +10°: au Sahel, ce n'est pas encore l'hiver 2002 (cf. http://www.afrik.com/article3936.html) !

Lire:
- Au Sahel:
http://www.slateafrique.com/82443/mali-bamako-meteo-brume-poussi%C3%A8re
http://mali.blogs.liberation.fr/helsens/2012/02/harmattan.html
- Au Maghreb:
http://www.slateafrique.com/82459/maghreb-vague-de-froid-historique-neige-hiver
http://www.slateafrique.com/82531/intemperies-en-algerie-au-moins-44-morts-les-autorites-depassees

dimanche 5 février 2012

5-26, aparté: on ne le fait pourtant pas exprès...


Ci-dessus: 2012 02 5 midi, sur les bords de Seine, quelque part dans les Yvelines (France) / Photo par Inno pour Ornithondar

- Yvelines, rives et coteaux de la Seine* :
Héron cendré, 1 en vol [26 02, venant des étangs du Rouillard ou de Grosse Pierre, au-dessus de Vaux sur Seine] / Grand cormoran ssp. carbo, 2 + 1 en vol [25 02, petit bras de la Seine, Vaux sur Seine] / Oie cendrée, une troupe en migration prénuptiale, vol chantant non dénombré S>N par-dessus la maison [18 02, Vaux sur Seine] / Bernache du Canada, ind. +- féraux [berges du petit bras de la Seine, face à l'île de Vaux] / Canard colvert, idem / Epervier d'Europe, 1 en vol [Meulan] / Mouette rieuse, ind. en plumage hivernal, quelques en plumage nuptial [Vaux sur Seine] / Gallinule poule d'eau, 1 [25 02, petit bras de la Seine, devant l'île de Vaux] / Foulque macroule, 3 [25 02, petit bras de la Seine, devant l'île de Vaux] / Tourterelle turque, 1 ind. rechargeant son nid (brindilles) [gare de Meulan] / Pic vert, 1 en vol [vers Andrésy] / Grive musicienne, 1 [gare de Meulan] / Merle noir / Etourneau sansonnet / Pie bavarde, dont couple rechargeant un nid / Rougegorge familier, 1 ind. [25 02, haie de Vaux sur Seine] / Mésange charbonnière / Mésange bleue / Mésange à longue queue, 2 ind. sur et autour d'un lampadaire [gare de Meulan] / Verdier d'Europe, 2 au sol [21 02, Vaux sur Seine] /
Entendu: 1 chouette hulotte [en particulier le 23 02, parcs arborés du bord de Seine, face à l'île de Vaux, Vaux sur Seine]

* Voir: http://www.faune-iledefrance.org/
Voir aussi: http://ornithondar.blogspot.fr/2012/03/25-aparte-ile-de-france-de-la-becasse.html

jeudi 2 février 2012

2, Journée mondiale des zones humides


Ci-dessus: 2012 02 3, le fleuve Sénégal au niveau de l'île de Dieng; à d., le Gorom et le parc national du Djoudj (PNOD, Sénégal); à g., le parc national du Diawling (PND, Mauritanie) et la dune de Ziré / Photo par Frédéric Bacuez

* Journée mondiale des zones humides (Ramsar) -

Voir:
http://www.ramsar.org/cda/fr/ramsar-activities-wwds/main/ramsar/1-63-78_4000_1
http://www.lpo.fr/communiqu%C3%A9/venez-visiter-les-zones-humides-avec-la-lpo

Avec les premières Journées dites du 'Delta du fleuve Sénégal' organisées conjointement par le Sénégal et la Mauritanie dans le cadre de la réserve de biosphère transfrontalière du bas-delta (RBTDS) - une ambition démesurée encore très virtuelle..., voilà que la Journée mondiale des zones humides parachève plus de quinze jours de célébrations, malheureusement très discrètes,  celles des 40 ans de la Convention de Ramsar*, des 40 ans du parc national des oiseaux du Djoudj (PNOD, Sénégal), et des 20 ans du parc national du Diawling (PND, Mauritanie), rien que ça ! Discours, bilans, perspectives et autres résolutions ont sans doute permis de réunir des 'acteurs' très décidés qu'on aimerait tant voir sur des terrains moins bavards, moins oniriques; ou auprès des "braves" populations 'sensibilisées', à dire vrai bien peu 'conscientisées' et contrôlées dans leurs usages de Mère Nature...

* Convention internationale, signée le 2 février 1971 à Ramsar (Iran), visant à protéger et valoriser les zones humides du monde entier. 

2, des vautours au Sénégal


2011 02 2, entre Mpal et Louga. Gyps africain et vautour charognard / Photo par John Wright pour Wrightswanderings et Ornithondar

* Bango - Dakar par la RN2 -

Voir aussi: http://ornithondar.blogspot.com/2011/02/2-du-ndiambour-au-ndiael-vautours.html

mercredi 1 février 2012

1, deux jacanas sur la rive saumâtre du Lampsar


2012 02 1 matin. Jacana à poitrine dorée, grand gravelot, héron gardeboeuf, aigrette garzette et sterne caugek sur la rive saumâtre de Bango 
/ Photo par Frédéric Bacuez

* Bango. Marigot de Lampsar, coté saumâtre -
MATIN -
~8h45, la huppe fasciée ssp. senegalensis pupule dans un eucalyptus du jardin.
Pour la première fois à cet endroit: 2 jacanas à poitrine dorée ont quitté leurs quartiers du Lampsar 'doux' et déambulent sur la berge bangotine du marigot saumâtre (cf. photo ci-dessus); ils picorent le sol et les déchets organiques, au milieu des habitués, hérons gardeboeufs, aigrette garzette et aigrettes des récifs, échasses blanches, mouettes à tête grise, chevalier guignette et grand gravelot, 1 bergeronnette printanière et 2 bergeronnettes grises, et quelques amarantes du Sénégal. Comme à la nuit, il y a même 3 hérons cendrés - qui préfèrent rester en général sur l'autre berge, à l'écart des Hommes... Hier au crépuscule, 1 héron cendré se tenait devant Keur Lampsar en compagnie de 2 grandes aigrettes.

MIDI-
1 fauvette à tête noire femelle, au bain, à l'abreuvoir du baobab.
29 pélicans blancs en vol S>N [Ngalele>Mboubeune].
Marigot: quelques sternes caugeks et 1 guifette noire.

Nombre total de pages vues