" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

lundi 31 décembre 2012

2012: trois mentions de limicoles nord-américains au Sénégal

En 2012, trois mentions de limicoles nord-américains sur la Grande Côte du Sénégal, dont une par Ornithondar !

* Sénégal. Grande Côte -

Dans un pays où l'oiseleur et le pêcheur d'oiseaux sont autrement plus fréquents que l'ornithologue, les mentions en 2012 - documentées par la photographie, ce qui les rend... incontestables !- de trois espèces de limicoles du Néarctique (donc nord-américains) sur le littoral de la Grande-Côte sénégalaise relèvent presque du miracle (cf. photos et descriptifs ci-après) ! C'est dire combien d'oiseaux dits accidentels (des espèces non habituelles de ces milieux, latitudes ou régions) passent ici inaperçus, faute d'observateurs... Ornithondar a d'ailleurs cette chance d'avoir été des bienheureux attentifs !

2012 12 12:
Marais de Ndiawsir (Gueumbeul)
1 Bécasseau tacheté (Calidris melanotos, Pectoral Sandpiper), entre un Bécasseau minute (à g.) et un Combattant varié (à d.)
Observateur et photo: Frédéric Bacuez (OrnithondarVoir ICI)
Avec Paul Robinson (SenegalWildlifeVoir ICI), Pape Niang (RSG), Khady Gueye (UCAD)

2012 11 22:
Lac Tanma, au nord de la péninsule du Cap-Vert (Dakar)
2 Pluviers bronzés (Pluvialis dominica, American Golden Plover) avec un Bécasseau minute
Observateur et photo: Paul Robinson (Senegal Wildlife, Voir ICI


2012 10 14:
Lagons de Gandiole (Gandiolais)
1 Bécassin à bec court (à g., Limnodromus griseus, Short-billed Dowitcher) avec un Combattant varié
Observateur et photo: Alexander Hiley pour SenegalWildlife (Voir ICI et ICI sur Ornithondar)


31, sur le fil...

2012 12 8, au bord du Lampsar d'eau douce. L'offrande du barbican à poitrine rouge, star ornitho (ignorée) de Bango...
/ © Photo par Frédéric Bacuez

* Bango. Lampsar d'eau douce -

Frédéric souhaite aux collaboratrices et collaborateurs d'Ornithondar
à tous ses complices du terrain, d'ici et d'ailleurs, 
du Sri Lanka à la Guyane en passant par l'Ethiopie, de l'Angleterre à l'Ecosse par le pays de Galles 
- sans oublier ses nouveaux et innombrables 'amis' de Facebook, depuis hier (ICI) !, 
une année 2013 très birdy
totalement investis que nous serons tous dans la seule (pré)occupation qui importe et (nous) obsède, après les prières mégaphoniques et tous les trémolos noctambules de nos hôtes sénégalais: 
la transmission de mère nature à nos successeurs de demain et d'après-demain... Amina !
Ah oui, j'oubliais déjà: heureux Magal aux uns, joyeux Réveillon au reste du monde !...

Ci-dessous, de haut en bas et de g. à d.:
- cliquer sur les les photos pour les agrandir -

Mais qui donc appelle "quick quick doctor quick !" parmi tous ces oiseaux sur le fil ?...
Tourterelles maillées, guêpiers nains, barbican à poitrine rouge, combassou du Sénégal (mâle en plumage nuptial), tourterelle pleureuse, guêpier nain et moineau domestique (femelle), moineaux domestiques (mâle et femelle), bulbul commun des jardins, juvéniles de guêpiers nains réclamant leur pitance...
Du 29 11 au 28 12 2012, Bango-Lampsar d'eau douce / © Photos par Frédéric Bacuez





31, un pygargue vocifère et un milan parasite se disputent le même poisson

2012 12 31, 11h du matin, pygargue vocifère et sa proie au milieu du Lampsar d'eau douce / © Photo par Frédéric Bacuez

* Bango. Impasse Gustave Pelloux et Lampsar d'eau douce-

2012 12 31-
APREM'-
pygargue vocifère (haliaeetus vociferafrican fish eagle) et 1 milan parasite (à bec jaune, milvus parasitusyellow-billed kite) se disputent autour d'un poisson ! (cf. photos ci-dessus et dessous)

Ci-dessous: 2012 12 31, milan parasite et pygargue vocifère se disputent le même poisson au-dessus du Lampsar 'doux' 
/ © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour les agrandir -




2012 12 28-
MATIN, 9h15-9h40-
  • Cormoran africain (phalacrocorax africanuslong-tailed cormorant)
  • Héron pourpré (ardea purpurea, purple heron), 1 ind. en vol passant NO>SE juste au-dessus de moi
  • Jacana à poitrine dorée (actophilornis africanusafrican jacana), 1 ind.
  • Sterne caspienne (sterna caspiacaspian tern), plusieurs ind. plongent dans le plan d'eau du Lampsar 'doux'
  • Tourterelle pleureuse (streptopelia decipiensafrican mourning dove), 1 ind.
  • Tourterelle maillée (streptopelia senegalensis, laughing dove), cc dans le manguier
  • Pigeon roussard (de Guinée, columba guineaspeckled pigeon), 2 ind.
  • Souïmanga à poitrine rouge (chalcomitra senegalensisscarlet-chested sunbird), 1 mâle en plumage nuptial
  • Souïmanga à longue queue (cinnyris pulchellusbeautiful sunbird), 1 mâle en plumage nuptial
Entendu: 
Pygargue vocifère (haliaeetus vocifer) / Touraco gris (crinifer piscator) / Bulbul des jardins (pycnonotus barbatus ssp. inornatus) / Barbion à front jaune (pogoniulus chrysoconus) /

dimanche 30 décembre 2012

30, Sanar: le vannage du riz attire son monde

2012 12 30, midi. Vannage du riz dans les casiers de Sanar,
dans le vent  et la 'poussière' d'harmattan, le voisinage des garde-boeufs et sous les voltiges des hirondelles rustiques et de rivage
/ © Photo par Frédéric Bacuez

* De Bango à Sanar par la digue des rizières -

Nota: des trois casiers rizicoles tributaires du bas-Lampsar, ceux de Sanar sont les derniers à être moissonnés. Si les champs les plus étendus attirent, pour les premiers (Mboubeune-Taba Tache), les grues couronnées (balearica pavonina) qui viennent y glaner dès la fin des fenaisons, si les seconds (Lampsar rive droite) sont les plus tentants pour les singes rouges (cercopithecus patas) qui viennent y chaparder à leurs risques et périls, les rizières de Sanar sont trop proches des concentrations humaines pour satisfaire les grandes espèces farouches: à l'époque du vannage néanmoins, d'autres oiseaux granivores non moins gourmands se mettent dans le vent pour attraper graines et brisures que les machines agricoles laissent partir avec l'harmattan, et toutes les bestioles soulevées par le remue-ménage des Hommes: pigeons roussards (columba guinea) et tourterelles pleureuses (streptopelia decipiens), travailleurs à bec rouge (quelea quelea) et tisserins masqués (ploceus vitellinus), pour les céréales;  pour les insectes, hérons garde-boeufs  (bubulcus ibis) et des voltiges d'hirondelles, rustiques (hirundo rustica) et de rivage (riparia riparia).

9h20-12h40. A pied.
Avec Eddy Graëff et Moïse Guiré
Temps: fort harmattan, ciel et soleil voilés par le sable soulevé; températures clémentes même à midi !

OISEAUX / 32 espèces cochées
REPTILES / 2 espèces vues

Vu:
  • Pygargue vocifère (haliaeetus vocifer, african fish eagle), 1+ ind. / 
  • Elanion blanc (elanus caeruleus, black-shouldered kite), 1 ind. / 
  • Faucon crécerelle (falco tinnunculus ssp. tinnunculus, common kestrel), 1 femelle / 
  • Faucon à cou roux (ex faucon chicquera, falco chicquera, chicquera falcon), 1 ind. / 
  • Héron garde-boeufs (bubulcus ibis, cattle egret), ~45 ind. au voisinage des casiers rizicoles / 
  • Râle à bec jaune (amaurornis flavirostra, black crake), 1 ind. / 
  • Francolin à double éperon (francolinus bicalcaratus, double-spurred francolin), 1 ind. / 
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensis, Senegal thick-knee), 1 + 6 + 4 + ~40 ind. / 
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosus, spur-winged lapwing), dizaines / 
  • Tourterelle masquée (oena capensis, namaqua dove) / 
  • Tourterelle maillée (streptopelia senegalensis, laughing dove) / 
  • Tourterellle pleureuse (streptopelia decipiens, african mourning dove) / 
  • Pigeon roussard (columba guinea, speckled pigeon), ~30+ ind. / 
  • Guêpier nain (merops pusillus ssp. pusillus, little bee-eater) / 
  • Rollier d'Abyssinie (coracias abyssinicus, abyssinian roller), 1 ad. / 
  • Calao à bec rouge (tockus erythrorhynchus ssp. kempi, northern red-billed hornbill), 2 + 2 ind. / 
  • Coliou huppé (à nuque bleue, urocolius macrourus, blue-naped mousebird), une bande de ~8 ind. et 1+ ind. / 
  • Hirondelle de rivage (riparia riparia, common sand martin), notamment avec les hirondelles rustiques au-dessus des chaumes / 
  • Hirondelle rustique (hirundo rustica, barn swallow), 15+ ind. /  
  • Cochevis huppé (galerida cristata, crested lark) / 
  • Bergeronnette grise (motacilla alba, white wagtail), 3+ ind. / 
  • Traquet motteux (oenanthe oenanthe, northern wheatear), 1 ind. en vol / 
  • Fauvette passerinette (sylvia cantillans, subalpine warbler), 1 mâle /
  • Rougequeue à front blanc (phoenicurus phoenicurus, common redstart), 1 femelle / 
  • Tchagra à tête noire (tchagra senegalus, black-crowned tchagra), 1 chanteur / 
  • Gonolek de Barbarie (laniarius barbarus, yellow-crowned gonolek), 1 ind. / 
  • Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus, black-headed weaver) / 
  • Tisserin masqué (ploceus vitellinus, vitelline masked weaver) / 
  • Combassou du Sénégal (vidua chalybeata, village indigobird), 1 mâle / 
  • Amarante du Sénégal (lagonosticta senegala, red-billed firefinch), nombreux / 
  • Moineau doré (passer doreus, sudan golden sparrow) / 
  • Travailleur à bec rouge (quelea quelea, red-billed quelea) /
Entendu:
Tchagra à tête noire (tchagra senegalus) /
  • Varan du Nil (varanus niloticus, Nile monitor), 1 juvénile / 
  • (Couleuvre) Psammophis élégant (psammophis elegans), 1 ind. /

Ci-dessous, de g. à d.: 2012 12 30 au voisinage des casiers rizicoles de Sanar (cliquer pour agrandir): 
tourterellle masquée, femelle - amarantes du Sénégal, femelles - rollier d'Abyssinie, adulte / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -

30, Bango: les oiseaux du 'lac' avant sa disparition

2012 12 30 matin, deux oedicnèmes du Sénégal au bord de la saline de Bango
/ © Photo par Frédéric Bacuez pour Ornithondar et Saintlouisdusenegal.com

* Saline de Bango -

Nota: avant sa disparition programmée, par comblements et pollutions, le petit lac de Bango* - qu'on appellerait chott ou sebkha en Afrique du nord, était un reposoir attractif pour de nombreuses échasses blanches (himantopus himantopus) - parfois près de 200 individus- et même les flamants roses (phoenicopterus roseus), en particulier des immatures. Lorsque la plaine alluviale au nord du Lampsar s'est asséchée, et qu'au sud de la rivière les lagons saumâtres se sont évaporés, notre lac, lové au pied de l'ancienne dune qui supporte l'oasis et le village de Bango était un point d'eau jamais à sec. Pour ceux qui ne rejoignaient pas les Trois-Marigots, le Gandiolais ou le sud du pays, les limicoles y stationnaient (tringa sp., limosa limosa et philomachus pugnax), profitant alors de ses vasières (calidris sp.. et charadrius sp.) et de ses terrains salés (charadrius pecuarius, burhinus et vanellus senegalensis, motacilla sp. et galerida cristata). Même les balbuzards pêcheurs (pandion haliaetus) du fleuve y venaient parfois faire quelques survols. Quant à la roselière qui s'ouvrait sur de luxuriants jardins et vergers, aux portes de la cocoteraie la plus septentrionale d'Afrique, celle-ci était faite de massettes originelles, pas supplantées par l'exogène typha australis qui pullule partout où l'eau douce est devenue la règle forcée: ici le saumâtre règne en maître... Dans les roseaux, quelques gallinules poules d'eau (gallinula chloropus), les inévitables tisserins (ploceus sp.), les pouillots (phylloscopus sp.) et phragmites des joncs (acrocephalus schoenobaenus) de l'hiver; en fin de mousson et au cours des migrations trans-sahariennes, la roselière était surtout un arrêt idéal pour les rousserolles (acrocephalus sp.) et les locustelles (locustella sp.).

"Le pire n'est pas la méchanceté des gens mauvais mais le silence des gens bien
- Norbert Zongo (1949-1998)

Tout cela est bientôt fini. Mais comme tout le monde s'en fout, ma foi... Il y aura là des fondations de détritus et de plastique, sur l'étouffoir duquel émergeront des pyramides de briques de sable au ciment, sans ordre ni grâce, du bâti plus ou moins achevé, toujours en travaux, d'architecture impersonnelle et vulgaire, sans un arbre, sur des sols asphyxiés de sel et de tous les effluves toxiques, dans les bourrasques de poussière et sous le feu du ciel: c'est tellement mieux. Tellement plus à portée d'Hommes. Et dire que chaque jour passent à coté de l'agonisant cloaque des gens bien installés, bien informés, qui détournent le regard ! Impuissants ? Indifférents ?

* Sur Saintlouisdusenegal.com, voir le Diaporama ICI

Ci-dessous: 2012 12 30,  le lac de Bango, © vu par Eddy Graëff pour Saintlouisdusenegal.com et Ornithondar
- Cliquer sur les photos pour agrandir -



* Bango. De la rigole au lac -

9h20-12h40. A pied. Avec Eddy Graëff (Saintlouisdusenegal.com) et Moïse Guiré
Temps: fort harmattan, ciel et soleil voilés par le sable soulevé; températures relativement fraîches même en journée.

OISEAUX / 15 + 4 espèces cochées

Vu:

- Au lac (cf. photos ci-après):
  • Milan parasite (à bec jaune, milvus migrans ssp. parasitus, yellow-billed kite) / 
  • Échasse blanche (himantopus himantopus, black-winged stilt), 45+ ind. des deux variantes: des individus à tête blanche (le plus commun) et d'autres à tête noire (moins fréquent, cf. photos en bas de notule) / 
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensis, Senegal thick-knee), 2 ind. / 
  • Grand gravelot (charadrius hiaticula, common ringed plover) / 
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosus, spur-winged lapwing) / 
  • Barge à queue noire (limosa limosa, black-tailed godwit), 1 ind. nageant et labourant la vase au milieu des échasses blanches / 
  • Bécasseau minute (calidris minuta, little stint) / 
  • Combattant varié (philomachus pugnax, ruff), ~6 ind. / 
  • Chevalier gambette (tringa totanus, common redshank), 5- ind. / 
  • Chevalier sylvain (tringa glareola, wood sandpiper), quelques / 
  • Chevalier guignette (actitis hypoleucos, common sandpiper) /
  • Tourterelle maillée (streptopelia senegalensis, laughing dove) / 
  • Bergeronnette grise (motacilla alba, white wagtail) / 
  • Cochevis huppé (galerida cristata, crested lark) / 
  • Corbeau pie (corvus albus, pied crow) /
- Au long de la rigole: 
  • Bulbul commun (des jardins, pycnonotus barbatus, common bulbul) / 
  • Tisserin minule (ploceus luteolus, little weaver) / 
  • Moineau domestique (passer domesticus, house sparrow) / 
  • Amarante du Sénégal (lagonosticta senegala, red-billed firefinch) /







Saline de Bango, 2012 12 30 au matin
/ © Photos par Frédéric Bacuez 
- cliquer pour agrandir -


Ci-contre: combattant varié... dans le magma...

Ci-après, de haut en bas et de g. à d.:
1- Chevalier gambette et vanneau éperonné / Chevalier guignette, grand gravelot, bécasseau minute / Chevalier sylvain /
2- Vanneau éperonné / Barge à queue noire au milieu d'échasses blanches / Vanneaux éperonnés/
3- Échasse blanche / Vanneau éperonné / Échasse blanche /








samedi 29 décembre 2012

29, brèches dans la Langue de Barbarie: de mal en pis...

Ci-dessus: 2012 12 26. Avec la nouvelle brèche d'octobre, la Langue de Barbarie est en train de disparaître, encore plus vite que prévu !
/ Photo par Eddy Graëff pour Saintlouisdusenegal.com et Ornithondar, droits réservés

* Langue de Barbarie -

Deux mois et demi après les deux nouvelles déchirures faites par l'Atlantique dans la Langue de Barbarie (Lire ICI), la situation est encore plus dramatique qu'envisagée ! Au sud de la fameuse brèche du Maître Wade et de ses hommes de main, ce sont désormais des kilomètres du cordon dunaire et ses filaos qui partent dans les déferlantes (cf. photo ci-dessus). La mer a rejoint le fleuve. Sur la rive continentale du Sénégal, après l'île de Doune Baba Dieye, abandonnée aux caprices des eaux (Lire ICI), c'est au tour des riverains du Gandiolais d'être en première ligne, face aux éléments vengeurs ! Sur la Langue, la furia est à cinq cent mètres du campement hôtelier Océan et Savane, condamné. Partout, les arbres plantés jadis pour stabiliser le sable partent avec lui, sous les coups de boutoir des vagues. A part les discours, les visites ministérielles et les promesses qui, elles, ne coûtent pas les milliards que nécessiteraient des réparations hors de portée des dérisoires finances sénégalaises, il n'y a plus rien à faire, dix ans après l'irresponsabilité pharaonique de 2003. Voilà aussi la rançon de trente années (au moins) d'incuries progressistes et autres 'mises en valeur' - endiguements, barrages, arrêt forcé des remontées salines, atténuation des crues limoneuses, assèchement de zones humides indispensables au bon fonctionnement du réseau deltaïque, salinisation des terres, canalisations au petit bonheur la chance, riziculture coûteuse, canne à sucre et maintenant braderie de terres aspergées en plein cagnard sahélien à grand renfort d'arrosoirs automatiques, destruction du couvert boisé, pollutions diverses et variées, absence de traitement des déchets, inerties citoyennes, incuries politiques ! En attendant le prochain cycle trentenaire de sécheresses, qui reviendra, tôt ou tard, dans un pays parmi les plus déshérités de la planète, et qui aura plus que doublé sa population, passant de 9 millions d'habitants en 1998 à 21 millions d'âmes en 2030.

Sur Saintlouisdusenegal.com, voir le diaporama ICI
En rappel, sur le même sujet: L'érosion des côtes de Saint-Louis et Un cordon plein de vitalité
Et la notule de 2012 10 19 d'Ornithondar: La Langue de Barbarie avalée par la mer
Mais aussi: 
La 'brèche artificielle' attire laridés et balbuzardsUne douzaine de balbuzards sur la 'brèche', et  Un labbe parasite et une dizaine de fous

Ci-dessus: les brèches de 2012 (en bleu) et 2003 dans la Langue de Barbarie,
le campement Océan et Savane (en rouge) et l'île de Doune Baba Dieye
/ Google Earth et Ornithondar

jeudi 27 décembre 2012

27, plaine alluviale: l'assèchement

2012 12 27, nymphea dépérissant avec l'assèchement saisonnier du marais / © Photo par Frédéric Bacuez

* Plaine alluviale du fleuve Sénégal. Digue n°2 et canal d'irrigation des casiers de Mboubeune -

6h35-17h45. A pied.
Temps: presque frais à l'aube. A partir de 11h, harmattan soutenu pendant les heures les plus chaudes - heureusement moins de 28°, même au zénith...

OISEAUX / 74 espèces cochées, 1 sp. entendue
MAMMIFÈRES / 2 espèces cochées
REPTILES / 2 espèces vues
AUTRES / 4+ espèces vues


Espèces du jour: aigrette ardoisée/ chevalier arlequin / mégaderme à ailes orangées / 

Vu:
  • Pélican blanc (pelecanus onocrotalus, great white pelican), 19 ind. volant au loin au-dessus du fleuve Sénégal [S>N] / 
  • Cormoran africain (phalacrocorax africanus, long-tailed cormorant), ici et là + regroupement de 25+ ind. dans brèche du canal des rizières / 
  • Bihoreau gris (nycticorax nycticorax, black-crowned night heron), ~5 ind. [ripisylve à gonakiers] + 1 ind. [près du canal des rizières], tous juvéniles / 
  • Crabier chevelu (ardeola ralloides, squacco heron) / 
  • Héron garde-boeufs (bubulcus ibis, cattle egret) / 
  • Aigrette ardoisée (egretta ardesiaca, black heron), 1 ind. passant au-dessus de la ripisylve puis 4 ind. avec d'autres ardéidés pêchant avec leur technique singulière de l'ombrelle (les ailes repliées sur la tête) / 
  • Aigrette (dimorphe) des récifs (egretta gularis, western reef egret) / 
  • Aigrette garzette (egretta garzetta, little egret) / 
  • Aigrette intermédiaire (egretta intermedia, intermediate egret) / 
  • Grande aigrette (egretta alba, great egret) / 
  • Héron cendré (ardea cinerea, grey heron) / 
  • Cigogne noire (ciconia nigra, black stork), 1 à 2 ind., en vol, dont une cerclant avec un milan noir à 11h30 / 
  • Spatule (blanche) d'Europe (platalea leucorodia, eurasian spoonbill), premières arrivant sur zone à 7h25 / 
  • Dendrocygne veuf (dendrocygna viduata, white-faced whistling duck), ~200 ind. au loin au-dessus du fleuve Sénégal [coté mauritanien, marigot de Diawas] / 
  • Balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey), 1 ind. avec un poisson dans les serres venant [du fleuve] se poser à son reposoir habituel, au sol [de la plaine alluviale] / 
  • Pygargue vocifère (haliaeetus vocifer, african fish eagle) / 
  • Milan noir (milvus migrans ssp. migrans, black kite), 6 ind. chassant ensemble, à 10h30 [au-dessus et alentours de la ripisylve] / 
  • Milan parasite (à bec jaune, milvus migrans ssp. parasitus, yellow-billed kite) / 
  • Busard des roseaux (circus aeruginosus, western marsh harrier), 2 ind. dont un mâle (soir) et une femelle en chasse, peut-être la même se faisant poursuivre par l'ensemble des ardéidés et spatules soulevés par son passage trop rasant  / 
  • Busard cendré (circus pygargus, Montagu's harrier), 2 ind. dont une femelle immature/subadulte, au lever du soleil / 
  • Circaète Jean-Le-Blanc (circaetus gallicus, short-toed snake eagle), 1 ind. chassant avec un groupe de milans noirs, à 10h30 / 
  • Faucon crécerelle (falco tinnunculus, common kestrel), 1 femelle, en chasse dès 7h15 / 
  • Râle à bec jaune (amaurornis flavirostra, black crake), 1 ind + famille de 6 ind. dont un à deux juvéniles / 
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensis, Senegal thick-knee) / 
  • Grand gravelot (charadrius hiaticula, common ringed plover) / 
  • Petit gravelot (charadrius dubius, little ringed plover), au moins 1 ind. / 
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosus, spur-winged lapwing) / 
  • Bécasseau minute (calidris minuta, little stint) / 
  • Combattant varié (philomachus pugnax, ruff), toujours une troupe aux mêmes lieux, mais moins importante, ~25 ind. ? / 
  • Chevalier arlequin (tringa erythropus, spotted redshank), 1 ind. / 
  • Chevalier gambette (tringa totanus, common redshank), 10+ ind.  / 
  • Chevalier aboyeur (tringa nebularia, common greenshank) / 
  • Chevalier stagnatile (tringa stagnatilis, marsh sandpiper), 2+ ind. / 
  • Chevalier culblanc (tringa ochropus, green sandpiper) / 
  • Chevalier sylvain (tringa glareola, wood sandpiper) / 
  • Chevalier guignette (actitis hypoleucos, common sandpiper), 3 ind. [près du canal des rizières] / 
  • Bécassine des marais (gallinago gallinago, common snipe), 2 ind. / 
  • Sterne hansel (gelochelidon nilotica, gull-billed tern), dont un groupe d'~20 ind. chassant au-dessus de la plaine alluviale en sa partie sans herbes / 
  • Guifette noire (chlidonias niger, black tern), passant /
  • Tourterelle masquée (oena capensis, namaqua dove) / 
  • Tourterellle pleureuse (streptopelia decipiens, african mourning dove) / 
  • Tourtelette d'Abyssinie (turtur abyssinicus, black-billed turtur), 1 ind. [ripisylve] / 
  • Coucal du Sénégal (centropus senegalensis, Senegal coucal), 3 ensemble + 1 + 1 + 1 ind.  / 
  • Engoulevent à longue queue (capimulgus climacurus, long-tailed nightjar), 4 + 2 ind.  / 
  • Alcyon pie (ceryle rudis, pied kingfisher), 2 + 3 + 1 + 2 + 2 + 4 ind. / 
  • Guêpier nain (merops pusillus, little bee-eater) / 
  • Rollier d'Abyssinie (coracias abyssinicus, abyssinian roller), 2 adultes ensemble sur un gonakier [ripisylve] + 1 + 1 + 2 ind. /
  • Cochevis huppé (galerida cristata, crested lark) / 
  • Moinelette à oreillons blancs (eremopterix leucotis, chestnut-backed sparrow lark), 5+ ind.  / 
  • Hirondelle de rivage (riparia riparia, common sand martin) / 
  • Bergeronnette grise (motacilla alba, white wagtail), 1 [ripisylve] + 2 ind. [canal des rizières] / 
  • Bergeronnette printanière (motacilla flava, yellow wagtail) / 
  • Bergeronnette ibérique (motacilla iberiae, spanish wagtail) / 
  • Traquet motteux (oenanthe oenanthe, northern wheatear), 2+ ind. dont un ind. vient brièvement se percher à la cime d'un gonakier de la ripisylve / 
  • Agrobate roux (cercotrichas galactotes, rufous scrub robin), 1 ind. à 7h20 / 
  • Phragmite des joncs (acrocephalus schoenobaenus, sedge warbler) / 
  • Hypolaïs obscure (hippolais opaca, western olivaceous warbler), 2 ind. / 
  • Hypolaïs polyglotte (hippolais polyglotta, melodious warbler), 1 ind. / 
  • Pouillot véloce (phylloscopus collybita, common chiffchaff), toujours aussi peu nombreux ! / 
  • Fauvette à lunettes (sylvia conspicillata, spectacled warbler), toujours au même site, 1 ind. vu à 7h30 / 
  • Fauvette passerinette (sylvia cantillans, subalpine warbler), nombreuses / 
  • Crombec sitelle (sylvietta brachyura, northern crombec), 3 ind. ensemble dont un des deux ad. (très) chantant et un juvénile dépendant [ripisylve, de gonakier en gonakier] / 
  • Cisticole roussâtre (cisticola galactotes, winding cisticola), 2+ ind.  / 
  • Cisticole des joncs (cisticola juncidis, zitting cisticola) / 
  • Prinia modeste (prinia subflava, tawny-flanked prinia) / 
  • Prinia aquatique (prinia fluviatilis, aquatic prinia), dont ind. bien vu et surtout entendu (notes rapides très aiguës, différence la plus notable avec sa cousine prinia modeste, également présente) / 
  • Pie-grièche à tête rousse (lanius senator, woodchat shrike), 2 ind. ensemble + 1 + 1 ind.  / 
  • Choucador à ventre roux (lamprotornis pulcher, chestnut-bellied starling), 2  ind. / 
  • Buphage pique-boeufs à bec jaune (buphagus africanus,yellow-billed oxpecker), 4 ind. avec les bovidés rentrant vers Bango [digue n°1] / 
  • Tisserin à tête noire (ploceus melanocephalus, black-headed weaver) / 
  • Travailleur à bec rouge (quelea quelea, red-billed quelea) / 
  • Amarante du Sénégal (lagonosticta senegala, red-billed firefinch) / 
  • Astrild-caille à face noire (ortygospiza atricollis, black-faced quailfinch) / 
  • Bengali zébré (sporaeginthus subflavus, zebra waxbill), en particulier dans les hautes herbes riveraines de la ripisylve / 
Et 5 têtes et becs de pélicans morts... [cliquer ICI]

Entendu: 
Héron cendré (ardea cinerea) / Pygargue vocifère (haliaeetus vocifer) / Râle à bec jaune (amaurornis flavirostra), deux familles gloussantes ! / Engoulevent à longue queue (caprimulgus climacurus), ronronnement typique de l'oiseau, à l'aurore / Rossignol philomèle (luscinia megarhynchos, common nightingale), 1 chanteur ! [probable migrateur fraîchement arrivé] / 

AUTRES:
Traces de phacochères communs 
  • Mégaderme à ailes orangées (lavia frons, african yellow-winged bat), 1 ind. [Voir ICI sur Ornithondar] / 
  • Patas 'singe rouge' (cercopithecus/erythrocebus patas, patas monkey), troupe de 20+ ind. /
  • Varan du Nil (varanus niloticus, Nile monitor), 3 ind. en fuite + 1 gros spécimen sur la souche d'un gonakier abattu /
  • (Couleuvre) Psammophis sp.  (probable sibilans), 1 sur un tas de branchages morts, fuyant dans l'eau pour disparaître à nouveau dans un autre tas de branchages /
  • Néphile du Sénégal, au moins 9 ind., adultes et juvéniles - mais toiles en cours de désagrégation / 
  • Petit monarque d'Afrique / 
  • Odonates sp. /
  • Callinecte sp., 1 ind. au fond de l'eau gorgée de petits poissons bientôt... au sec... ou dans le bec des ardéidés / 
  • Périophtalme atlantique, 2 ind. ensemble [Voir ICI sur Ornithondar] / 

Nombre total de pages vues