" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

mercredi 2 mars 2016

1-2, la nuit dans le Ndiaël, camper entre genettes et grands-ducs

Grands-ducs de Verreaux - bubo lacteus, au crépuscule...
Berge du Nyéti Yone, Ndiaël (RSAN) 2016 03 1, 19h25 / © Photo par Frédéric Bacuez

* Réserve spéciale d'avifaune du Ndiaël (RSAN).
Quelque part sur la berge du Nyéti Yone -

Séjour de Jérémy [Jérémy Calvo.fr/], 5/16.
1 & 2 mars 2016. (16h) APREM', SOIR, NUIT, MATIN (9h30)-
En véhicule 4x4 et à pied. Bivouac de la nuit. Avec Jérémy Calvo
Temps: pas de vent et pas vraiment froid... Tout juste frisquet en dernière partie de la nuit

Ci-contre: 2016 03 1, 20h28... La nuit qui vient... Sous les étoiles !
Ndiaël, au bord du Nyéti Yone / Courtesy © photo par Jérémy Calvo pour Ornithondar
- Cliquer sur la photo pour agrandir -


Voir aussi: ICI sur Jérémy Calvo - Photographies nature, une page Facebook de Jérémy (2016 04 16)

En approchant la berge du Nyéti Yone pour installer notre bivouac du soir, nous levons au sol un grand-duc de Verreaux (bubo lacteus, Verreaux's eagle owl) qui remonte lourdement dans un grand arbre riverain du marigot. A 19h25, il n'est pas seul, il y a dans la frondaison au moins deux autres hiboux qui nous regardent fixement, sans grande crainte. Le crépuscule s'installe bientôt, il est difficile de différencier les adultes des jeunes - logiquement il devrait y avoir un couple, mâle et femelle, accompagné d'un adolescent, peut-être même deux (cf. photos ci-après et en haut de notule). La nuit, on entendra les grognements sourds de nos grands voisins, mais aussi, plus loin et brièvement, le chuintement de la petite effraie des clochers (tyto alba ssp. affinis, barn owl). A l'aurore, les rapaces seront dans le même repaire avant que de s'envoler l'un après l'autre vers un arbre moins exposé, dans la profondeur de la ripisylve: à 7h25, il est temps pour nos hiboux d'aller dormir, et de fermer leurs sublimes paupières roses... "La nuit n'est peut-être que la paupière du jour", écrivait Omar Khayyâm...

Trois grands-ducs de Verreaux d'un coup 
- les princes des ténèbres africaines nous attendaient !

Nota 1: le grand-duc de Verreaux (bubo lacteus) est le troisième plus grand rapace nocturne au monde, après le kétoupa asiatique et le grand-duc européen (bubo bubo) - ce dernier dépasse notre Verreaux d'une courte aigrette (58-65 cm contre 59-73 cm !). "Apex predator", sur le podium de la chaîne alimentaire ! Le plus grand strigidé d'Afrique est aussi le roi des animaux des ténèbres, le prédateur suprême à nul autre rival nocturne ! Aucune espèce animale jusqu'à sa taille, voire plus grosse que lui, ne peut échapper à sa loi, et à ses puissantes serres, quelque soit l'ordre: insectes, reptiles, mammifères du petit rongeur jusqu'au jeune phacochère, y compris le patas ou la mangouste ichneumon; et tous les oiseaux, évidemment, anatidés, ardéidés jusqu'aux plus grands échassiers, ainsi que tous les autres rapaces à l'exception du très hypothétique aigle martial (polemaetus bellicosus), son équivalent diurne mais quasi éradiqué du Sahel... Même les poissons peuvent agrémenter le festin nocturne du grand-duc. Si les conditions alimentaires, et le maintien d'un biotope fait de plaines ouvertes, d'arbres feuillus et de quelques marigots sont au rendez-vous - c'est le cas ici dans le Ndiaël, mais aussi dans les Trois-Marigots-, le grand-duc de Verreaux se satisfera de sept mille hectares, pas plus. Couple fidèle, attaché au site qu'il a élu, bonne mère bon père, tolérants pendant longtemps envers le rejeton des deux poussins survivant, qui demeure dans le sillage familial y compris pour aider à l'entretien et au nourrissage d'une à deux couvées avant de s'éclipser - deux voire trois ans après son éclosion, juste avant sa maturité sexuelle (3-4 ans)...

Nota 2: comme tous les ornithologues qui savent qui est qui dans la nature, Jérémy et moi mesurons l'insigne honneur qui nous est fait, ce soir et bis repetita demain matin, par les princes de la nuit africaine... J'ai pour ma part d'autant plus de plaisir, ici et aujourd'hui, que des grands-ducs du continent - bubo lacteus, bubo africanus cinerascens et bubo ascalaphus ont jalonné une bonne partie de mes pérégrinations naturalistes. Enfant, l'ascalaphe* était encore suffisamment fréquent au Maroc pour qu'immanquablement je l'observe sur des poteaux télégraphiques, même en plein jour, quand la voiture paternelle nous emmenait, mon frère et moi, vers le sud chérifien... Adulte, il y en avait toujours quelques uns, des africains et/ou des Verreaux qui s'installaient pour la nuit chasseresse sur les parapets du pont qui franchit le Nazinon, dans le parc national Kaboré Tambi, au Burkina Faso - c'était un bonheur que de les apercevoir dans les phares de la voiture ou... du vélo, ou à la torche quand nous rentrions de la brousse...

Hélas hélas... Si le grand-duc de Verreaux demeure plutôt commun en Afrique orientale (personnellement vu sans difficulté au Kenya), et en Afrique australe, il a déjà disparu de nombreuses régions d'Afrique du Sud - et du Lesotho. En Afrique de l'Ouest, à l'exception du Sénégal - eh oui !- et de la Gambie, où les grands-ducs sembleraient se maintenir là où on n'a pas tronçonné tous les grands arbres pour le charbon d'ataya - on y va tout doucement mais inexorablement !- ou transformé la brousse en sablonnières d'arachides, d'oignons et de butternuts, ou en casiers rizicoles, et des savanes 'protégées' des confins nigériens, béninois et burkinabè, le roi des animaux nocturnes est traqué avec ardeur partout où il fait peur, partout où il est paré de vertus toutes plus farfelues et ignorantes les unes que les autres, pour s'en faire quelque décoction miraculeuse, une poudre de perlimpinpin, une amulette magique, un épouvantail, mort ou vif ! Et dire que les 'Chinois', après les Blancs ancestraux, seraient les seuls éradicateurs de la faune africaine, je rigole ! Evidemment, et comme d'habitude, en matière de destruction active des grands-ducs le Mali se hisse avec brio à la plus haute marche du podium - le Nigeria, la Guinée et quelques autres 'développeurs' de la région n'étant pas en reste... Il faut ce qu'il faut pour en finir avec cette gênante Dame Nature qui nous empêche d''émerger' - nous autres d'Occident av(i)ons montré le droit chemin, et continuons, avec notre enthousiasme débordant pour l'aménagement ludique de tout ce qui reste de nos coins de nature un peu sauvages... 

Deux menaces planent sur nos rapaces - et mammifères - noctambules, dans la réserve 'spéciale' du Ndiaël: pour les grands-ducs, la coupe abusive, et sans rémission, des grands arbres ripicoles du Nyéti Yone; pour les effraies, l'augmentation du trafic routier sur la N2, la voie du nord et de la Mauritanie, qui longe les steppes du Ndiaël sur plusieurs kilomètres. Le 1er avril, nous avons trouvé sur l'accotement la dépouille récente d'une dame blanche à l'évidence tuée suite à une collision avec un véhicule (cf. photo ci-après). A chacun de nos passages sur ce tronçon limitrophe du sanctuaire, on ne manque de découvrir des restes d'oiseaux percutés et écrasés, mais aussi de chacals dorés (canis aureus) et de genettes communes... Depuis notre bivouac nous avons pu vérifier l'ampleur du trafic: à l'horizon, le faisceau lumineux des camions (trans)perçait de façon réitérative l'obscurité de la nuit sahélienne - et ce n'était pas un ou quelques antiques tacots épisodiques comme jadis...

* Un grand-duc ascalaphe (aurait été) vu dans le Ndiaël, 2014 05 10 [source: African Bird Club], 
première mention pour le Sénégal à l'exception du sujet trouvé mort en mars 1974 sur l'île Sarpent du parc national des îles de la Madeleine (PNIM)

Deux genettes hystériques !

La nuit est presque là. Le plafond des étoiles va bientôt scintiller comme nulle part ailleurs qu'autour du Sahara (cf. photos ci-contre). Dans la steppe proche une compagnie de phacochères (phacochoerus africanus) nous ayant repérés dans la pénombre se met à trottiner vers la gonakeraie la plus proche - on devine le groupe au point de compter les suidés, et on entend parfaitement le bruit des sabots sur la terre dure comme la roche ! Dans les buissons de salvadoras persicas limitrophes du bivouac, de violents cris aigus puis le bruit de poursuites nous poussent à rechercher les auteurs de ce vacarme éruptif, la nuit à peine tombée. Dans la lumière des torches, deux genettes communes d'Afrique (genetta genetta ssp. felina, african common genet)* surgissent soudainement, courant l'une après l'autre, sans vraiment faire cas de nous ! Il en sera ainsi à plusieurs reprises, cette nuit: couple en parade nuptiale ? Hostilité d'une genette territoriale (et allaitante) envers un intrus ? Jeu ? Dispute alimentaire ? Le spectacle des deux carnivores fuselés queues touffues à l'horizontale est superbe ! Gare aux grands-ducs des parages...

* Voir: En décembre, la genette dort au (vieux) poulailler !, in Ornithondar 2013 12 25

Ci-dessous:
Dans le Ndiaël, du soleil couchant au petit matin (presque) frais...
Jérémy & Frédéric 2016 03 1 & 2 / © Photos par Jérémy Calvo & Frédéric Bacuez



Il est grand temps de rallumer les étoiles "
- Guillaume Apollinaire

Camp de base sur la berge du Nyéti Yone
Réserve spéciale d'avifaune du Ndiaël (RSAN) 2016 03 1, 21h / Courtesy © photo par Jérémy Calvo pour Ornithondar

" Le jour a des yeux, la nuit a des oreilles "
- Proverbe persan

A la nuit, 
du crépuscule (19h15) à l'aube près du Nyéti Yone...

Grand-duc de Verreaux / Effraie des clochers / 
Oedicnème du Sénégal / Engoulevent à longue queue / Bihoreau gris / Héron cendré / 
Lièvre des buissons / Phacochère commun / Genette commune / Patas 'singe rouge' / 
Microchiroptères sp. / Mégaderme à ailes orangées ? /
Crapaud jaspé / Varan du Nil /


" Qui veille la nuit, se réjouit le matin "
- Proverbe oriental

Ci-dessous:
les grands-ducs de Verreaux - bubo lacteus, sur la berge du Nyéti Yone
une effraie des clochers - tyto alba ssp. affinis, morte sur le bas-coté de la route nationale
2016 03 1 / © Photos par Frédéric Bacuez

Grands-ducs de Verreaux - bubo lacteus, le soir venant...
Berge du Nyéti Yone, Ndiaël (RSAN) / © Photo par Frédéric Bacuez



Ci-dessus:
Trois grands-ducs de Verreaux - bubo lacteus, soir et matin...
Berge du Nyéti Yone, réserve spéciale d'avifaune du Ndiaël (RSAN)
2016 03 1 (19h25) et 2016 03 2 (7h25) / Courtesy © photos par Jérémy Calvo pour Ornithondar


OISEAUX / 58 espèces cochées, 2 sp. entendues
MAMMIFÈRES / 7 espèces cochées
REPTILES / 1 espèce entendue
BATRACIENS / 1+ espèce

Vu:
  • Cormoran africain (microcarbo ex phalacrocorax africanus, reedlong-tailed cormorant), 1 ind. {2 03 petit matin}
  • Bihoreau gris (nycticorax nycticorax, black-crowned night heron), 1 ind. immature en vol {2 03 petit matin}
  • Blongios nain (ixobrychus minutus ssp., little bittern ssp.), 1 ind. mâle [canal de Bombol] {1 03}
  • Crabier chevelu (ardeola ralloidessquacco heron), 3 ind. [canal de Bombol] {1 03}
  • Aigrette ardoisée (egretta ardesiacablack heron), 17 ind. à la pêche, sous leurs ombrelles ! {2 03 matin} [aval de la digue de Bélel Baye]
  • Grande aigrette (egretta albagreat egret), 1 + 1 ind. avec un groupe d'aigrettes ardoisées {2 03 petit matin}
  • Héron cendré (ardea cinerea, grey heron), 1+ ind. [canal de Bombol] + 1 ind. près d'une mare de gonakeraie [RSAN] {1 03} + 1 et 1 ind. {2 03 matin}
  • Héron pourpré (ardea purpureapurple heron), 1 ind. [canal de Bombol] {1 03} 
  • Ibis falcinelle (plegadis falcinellusglossy ibis), 20+ ind. en vol passant [Nyéti Yone] {2 03 petit matin}
  • Balbuzard pêcheur (pandion haliaetusosprey), 1 ind. en vol >N [N2 coté casiers rizicoles] {2 03 matin}
  • Pygargue vocifère (haliaeetus vociferafrican fish eagle), 1 ind. au loin [digue de Bélel Baye] {1 03}
  • Elanion blanc (elanus caeruleusblack-shouldered kite), 1 ind. [zone tampon de la RSAN] {1 03}
  • Milan noir (milvus migrans ssp. migransblack kite), 1 ind. perché (cf. photo ci-après) [N2] {2 03 matin}
  • Busard cendré (circus pygargusMontagu's harrier), 1 femelle ad. et 1 mâle fin de 1er hiver en mue printanière (cf. deux photos ci-après) [canal de Bombol et environs, RSAN] + 1 ind. chassant au ras du sol [bords de la N2, RSAN] + 2 ind. mâles [RSAN] {1 03} + 1 et 1 ind. + 1 ind. [digue de Bélel Baye] + 1 ind. mâle posé au sol [N2 coté RSAN] {2 03 petit matin}
  • Busard des roseaux (circus aeruginosuswestern marsh harrier), 1 ind. femelle [canal de Bombol et environs, RASN] {1 03}
  • Circaète Jean-Le-Blanc (circaetus gallicusshort-toed snake eagle), les 2 ind. habituels, ad. et juvénile très blanc, perchés chacun sur leur arbre (cf. photos ci-après) [RSAN] {1 et 2 03}
  • Faucon crécerelle (falco t. tinnunculuscommon kestrel), 1 ind. en vol de chasse [environs du canal de Bombol, RSAN] {1 03} + 1 ind. {2 03 matin}
  • Faucon lanier (falco biarmicus ssp. erlangeri, lanner falcon), 1 ind. au-dessus de la steppe [RSAN] {2 03 matin}
  • Francolin à double éperon (pternistis ex francolinus bicalcaratusdouble-spurred francolin), 1 ind. (cf. photo ci-après) [rive du Nyéti Yone] {2 03 matin}
  • Râle à bec jaune (amaurornis flavirostrablack crake), 3 ind. [canal de Bombol] {1 03}
  • Gallinule poule-d'eau (gallinula chloropuscommon moorhen), 1 ind. [canal de Bombol] {1 03}
  • Talève sultane (porphyrio porphyrio ssp. madagascariensis, african swamphen), 2 ind. [canal de Bombol] {1 03} 
  • Jacana à poitrine dorée (actophilornis africanusafrican jacana), 1 ind. [canal de Bombol] {1 03}
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensisSenegal thick-knee), 1 ind. du soir [RSAN] {1 03, 19h25}
  • Glaréole à collier (glareola pratincola ssp., collared pratincole), 9+ ind. puis 20+ ind. avec des hirondelles de rivage [canal de Bombol] {1 03} 
  • Grand gravelot (charadrius hiaticulacommon ringed plover), 3 ind. avec poursuites, près d'une mare de gonakeraie [RSAN] {1 03}
  • Gravelot pâtre (charadrius pecuariusKittlitz's plover), 2 ind. près d'une mare de gonakeraie [RSAN] {1 03} + 1 ind. dans la steppe proche du Nyéti Yone + 1 ind. [RSAN] {2 03 matin} 
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosusspur-winged lapwing), quelques ind. [canal de Bombol] {1 03} 
  • Vanneau à tête noire (vanellus tectusblack-headed lapwing), 1 ind. [zone tampon de la RSAN] {1 03}
  • Chevalier culblanc (tringa ochropusgreen sandpiper), 1 ind. [canal de Bombol] + 1 ind. près d'une mare de gonakeraie [RSAN] {1 03} 
  • Chevalier guignette (actitis hypoleucoscommon sandpiper), 1 ind. [berge du Nyéti Yone] {2 03 petit matin}
  • Bécassine sourde (lymnocryptes minimusjack snipe), 1 ind. à l'envol d'une mare de gonakeraie, en fin de journée [RSAN] {1 03}
  • Sterne caspienne (hydropogne ex sterna caspia, caspian tern), 1 ind. sur casier rizicole [au sud de la RSAN] {2 03}
  • Sterne hansel (gelochelidon niloticagull-billed tern), 1 à 2 ind. [N2 coté Ndiaël] {2 03 matin}
  • Ganga à ventre brun (pterocles exustuschestnut-bellied sandgrouse), 2 ind. en vol du soir [RSAN] {1 03}
  • Tourterelle maillée (spilopelia ex streptopelia senegalensis, laughing dove), plusieurs ind. à l'abreuvoir du soir sur mare de gonakeraie [RSAN] {1 03} + dizaines d'ind. réveillés dans les arbres de la savane et la gonakeraie, au petit matin {2 03}
  • Tourterelle pleureuse (streptopelia decipiensafrican mourning dove), quelques ind. [canal de Bombol + mare de gonakeraie, RSAN] {1 03} + dizaines d'ind. réveillés dans les arbres de la savane et la gonakeraie, au petit matin {2 03}
  • Tourterelle rieuse (streptopelia roseogrisea, african collared dove), 1 ind. photographié (cf. photo ci-après) [RSAN] {1 03} 
  • Effraie des clochers (tyto alba ssp. affinisbarn owl), 1 cadavre d'ind., suite à collision avec un véhicule (cf. photo ci-après) [bord de N2, coté RASN]
  • Grand-duc de Verreaux (bubo lacteus, Verreaux's eagle owl), 3 voire 4 ind. - probablement 2 ad. et 1 peut-être 2 immatures (cf. photos ci-après et en haut de notule) [ripisylve du Nyéti Yone, RASN], dont sujet surpris au sol {1 03 soir, 19h15}
  • Coliou huppé (à nuque bleue, 'oiseau-souris', urocolius macrourusblue-naped mousebird), 6 ind. [canal de Bombol] {1 03} 
  • Rollier d'Abyssinie (coracias abyssinicusabyssinian roller), 1 ind. (cf. photo ci-après) [canal de Bombol] {1 03} + 1 ind. [RASN] {2 03 matin}
  • Calao à bec rouge (tockus kempi, western red-billed hornbill), 2 ind. {2 03 petit matin}
  • Pic goertan (dendropicos goertae, grey woodpecker), 1 ind. femelle ad. {2 03 petit matin}
  • Cochevis huppé (galerida cristata ssp. senegallensiscrested lark), dont 1 ind. chanteur [canal de Bombol] {1 03}
  • Hirondelle de rivage (riparia ripariacommon sand martin), nombreux ind. en vol S>N [canal de Bombol] {1 03}
  • Bergeronnette ibérique (motacilla iberiaespanish wagtail), 1 ind. sur mare de gonakeraie [RSAN] {1 03}
  • Traquet motteux (oenanthe oenanthenorthern wheatear), 1 ind. [RSAN] {2 03 matin}
  • Agrobate podobé (cercotrichas podobeblack scrub robin), 1 ind. près d'une mare de gonakeraie [RSAN] {1 03} + 2 ind. chanteurs [bord du Nyéti Yone] {2 03 matin}
  • Rousserolle effarvatte (acrocephalus scirpaceus, eurasian reed warbler), 1 ind. [canal de Bombol] {1 03} 
  • Fauvette passerinette (sylvia cantillans, subalpine warbler), 1 ind. dans les boisements d'une mare en gonakeraie [RSAN]
  • Choucador à oreillons bleus (lamprotornis chalybaeusgreater blue-eared starling), plusieurs ind. [canal de Bombol] + 2 ind. [RSAN] + 2 ind. à l'abreuvoir du soir sur mare de gonakeraie (cf. photo ci-après[RSAN] {1 03} + 3 ind. [berge du Nyéti Yone] + 7 ind. [vers digue de Bélel Baye] {2 03 matin}
  • Choucador à ventre roux (lamprotornis pulcher, chestnut-bellied starling), 1 ind. [N2 coté rizerie] {2 03 matin}
  • Moineau doré (passer luteus, Sudan golden sparrow
  • Cordonbleu à joues rouges (uraeginthus bengalus, red-cheeked cordon-bleu), quelques ind. [zone tampon de la RSAN] {1 03}
  • Amarante du Sénégal (lagonosticta senegala, red-billed firefinch), 1 ind. mâle, à l'abreuvoir du soir sur mare de gonakeraie [RSAN] {1 03} 
  • Astrild-caille à face noire (ortygospiza atricollis, black-faced quailfinch), 10+ ind. en vol [RSAN] {1 03}
  • Bengali zébré (sporaeginthus subflavus, zebra waxbill), 16+ ind. à l'abreuvoir (cf. photos ci-après) [canal de Bombol] {1 03}

Entendu:
Bihoreau gris (nycticorax nycticorax), ~2 ind. [Nyéti Yone, environs de notre campement, RSAN] {1 à 2 03 nuit} / Héron cendré (ardea cinerea), à partir de 5h du matin [Nyéti Yone, environs de notre campement, RSAN] {1 à 2 03 fin de nuit} / Pygargue vocifère (haliaeetus vocifer{2 03 petit matin} Effraie des clochers (tyto alba ssp. affinis), brièvement  [environs du Nyéti Yone et de notre campement, RSAN] {1 & 2 03 nuit} Francolin à double éperon (pernistis ex francolinus bicalcaratus), 2 ind. {2 03 petit matin} / Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensis), quelques ind. après 19h25 [environs du Nyéti Yone, RSAN] {1 03} / Engoulevent à longue queue (caprimulgus climacuruslong-tailed nightjar), trilles et cliquetis du soir et de l'aube [environs du Nyéti Yone et de notre campement, RSAN] {1 & 2 03 nuit}  / Martin-chasseur à tête grise (halcyon leucocephala, grey-headed kingfisher), 1 à 3 ind. [RSAN]  {2 03 matin} Coliou huppé (urocolius macrourus{2 03 petit matin} Agrobate podobé (cercotrichas podobe), 2 ind. chanteurs [environs du Nyéti Yone et de notre campement, RSAN] {2 03 petit matin} /


Ci-dessous: les deux circaètes de l'hiver tropicalisé...
Réserve spéciale d'avifaune du Ndiaël (RSAN) , 2016 03 1  & 2 / © Photos par Frédéric Bacuez








Ci-dessus:
en bas, du canal de Bombol à la mare d'une gonakeraie
2016 03 1 fin de journée / © Photos par Frédéric Bacuez
plus haut, Bengalis zébrés, mâles à l'abreuvoir du soir, dans les typhas du canal de Bombol - Francolin à double éperon, mâle chanteur du matin, berge du Nyéti Yone
Choucador à oreillons bleus - Tourterelle rieuse - Milan noir
2016 03 1 & 2 / Courtesy © photos par Jérémy Calvo pour Ornithondar
Busard cendré, mâle de fin de 1er hiver en mue de 2e été - Rollier d'Abyssinie ad. - Busard cendré, femelle ad. ou sub. 
2016 03 1 & 2 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -


AUTRES:

  • Genette commune (genetta genettacommon genet), 2 ind. avec de nombreuses disputes nocturnes [environs du Nyéti Yone et de notre campement, RSAN] {1 & 2 03 nuit} + 1 ind. écrasé sur la route [N2] {2 03 matin}
  • Phacochère commun (phacochoerus africanus, common warthog), 4 ind. au crépuscule et 6 ind. dans la nuit [environs du Nyéti Yone et de notre campement, RSAN] {1 03, 19h35 et nuit}
  • Patas 'singe rouge' (erythrocebus pataspatas monkey), 32 ind. dans la steppe (cf. photo en bas de notule) [RSAN, entre canal de Bombol et rizerie en érection] {1 03} + 6+ ind. au réveil dans leur arbre [gonakeraie proche du Nyéti Yone] {2 03 petit matin}
  • Écureuil terrestre du Sénégal (xerus erythropusstriped ground squirrel), 1 ind. traverse la route (cf. photo ci-dessous[N2, zone tampon de la RSAN] {1 03}
  • Lièvre des buissons (à oreilles de lapin, de Crawshay, lepus saxatilisscrub hare), 1 ind. levé au crépuscule [ripisylve du Nyéti Yone, rive droite] {1 03, 19h35} + 1 ind. descend boire à la rivière (cf. photo ci-dessous) [Nyéti Yone, rive gauche] + 1 ind. [RSAN] {2 03}
  • Rat roussard du Nil (arvicanthis nilotica, african grass rat), 2 ind. allant boire à la mare d'une gonakeraie, soir (cf. photo ci-dessous) [RSAN] {1 03}
  • Microchiroptère sp. indéterminée dont 1 possible mégaderme à ailes orangées (lavia frons) [environs du Nyéti Yone] {nuit du 1 au 2 03}

Entendu (nuit):
Genette commune (genetta genetta), 2 ind. avec de nombreuses disputes nocturnes [environs du Nyéti Yone et de notre campement, RSAN] {1 & 2 03 nuit} / Patas 'singe rouge' (erythrocebus patas),  brève  dispute dans la nuit ! [gonakeraie proche du Nyéti Yone] {1 au 2 03} / Phacochère commun (phacochoerus africanus) [environs du Nyéti Yone et de notre campement, RSAN] {1 03 nuit} /

  • Crapaud jaspé (crapaud panthérin, crapaud panthère d'Afrique, crapaud commun  d'Afrique, amietophrynus bufo regularisafrican toad[environs du Nyéti Yone et de notre campement, RSAN] {1 à 2 03 nuit} 

Entendu (nuit):
Varan du Nil (varanus niloticus), gloussements [environs du Nyéti Yone et de notre campement, RSAN] {1 à 2 03 nuit}  / Batracien sp. indéterminée [Nyéti Yone et de notre campement, RSAN] {1 à 2 03 nuit}  /


Ci-dessous, en haut:
Écureuil terrestre du Sénégal traversant la N2 - Rat roussard du Nil et tourterelle maillée - Lièvre des buissons
Réserve spéciale d'avifaune du Ndiaël (RSAN) 2016 03 1 & 2 / Courtesy © photos par Jérémy Calvo pour Ornithondar
- Cliquer sur les photos pour agrandir -
Ci-dessous, en bas:
Troupe de patas dans la steppe, entre le canal de Bombol et la rizerie en construction en limite de la réserve "spéciale"
2016 03 1, 16h20 / © Photo par Frédéric Bacuez


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues