" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

dimanche 6 mars 2016

6, de 'l'Île aux oiseaux' à 'la brèche' - un Aigle botté en migration

Pélicans blancs et grands cormorans sur la brèche - et dans les volées de sable...
Parc national de la Langue de Barbarie (PNLB) 2016 03 6, 10h25 / © Photo par Frédéric Bacuez

* Parc national de la Langue de Barbarie (PNLB).
De l'Île aux oiseaux à la brèche -


Séjour de Jérémy [Jérémy Calvo.fr/], 11/16.
6 mars 2016. MATIN, 8h30-13h45-
En pirogue motorisée, barrée par Ndické, écogarde du Gandiolais au PNLB
Et à pied. Avec Jérémy Calvo





Ci-contre, en haut: Jérémy sur la brèche... / © Photo par Frédéric Bacuez
Ci-contre, en bas: Frédéric sur la Langue... / © Photo par Jérémy Calvo
Parc national de la Langue de Barbarie (PNLB) 2016 03 6, midi 



La migration prénuptiale des oiseaux paléarctiques est bel et bien amorcée ! Ce matin au-dessus du fleuve, un vol d'hirondelles de fenêtre (delichon urbicum) passe, presque incognito; cette espèce a pour habitude de remonter vers l'Europe par l'intérieur des terres y compris le Sahara en ses parties les plus inhospitalières. Dans notre région, on les verra en cette période plutôt traverser le Djambour, du coté de Mpal et Louga, tout droit plein nord, au ras des dunes et des jachères. Et puis, c'est un aigle botté (hieraaetus pennatus)*, un sujet adulte de la forme claire qui vole résolument vers le nord, à la verticale de la Langue de Barbarie, en longeant le littoral. Quant aux balbuzards pêcheurs (pandion haliaetus), à défaut de recommencer leur dénombrement au long des dix-huit kilomètres de la Langue de Barbarie du parc national, on reste ce matin un peu sur nos faims: pas d'oiseau bagué, pas plus de sujet porteur de GPS, et une majorité de jeunes qui indique que les adultes ont pris la voie des airs nordiques... En revanche, sur la rive continentale du fleuve, il y a encore des huîtriers-pies (haematopus ostralegus) et des courlis cendrés (numenius arquata orientalis), pour ce qui est des limicoles rares inscrits à la Liste rouge des espèces menacées de disparition... Le long du tombolo, les laridés s'en vont plus ou moins nonchalamment: les goélands bruns et les mouettes rieuses, évidemment, mais encore les sternes royales (sterna maxima albididorsalis) qui n'ont pas décidé de nidifier ici, sur l'île aux oiseaux (à suivre sur Ornithondar). Au large, les fous de Bassan (sula bassana) en âge de se reproduire suivent leur boussole septentrionale, aussi.

* Lire: Aigle botté, in Migraction.net
Ci-dessous:
Les balbuzards pêcheurs du parc national de la Langue de Barbarie (PNLB)
2016 03 6 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -




De l'Europe, les balbuzards pêcheurs et l'aigle botté...
- tous les bottés sont sur le départ ou déjà en route,
les jeunes balbus patienteront sous nos tropiques un à deux voire trois étés, et autant de saisons des pluies, 
avant de remonter vers leurs terres natales...

Ci-dessus: balbuzard pêcheur en mue, à l'envol de son filao de perchoir
Ci-dessous: aigle botté, adulte de la forme claire en migration prénuptiale
2016 03 6 / © Photos par Frédéric Bacuez

Lire, de notre ami François Baillon:
Première: des Aigles Bottés suivis grâce aux balises ARGOS, in Collecte Localisation Satellites (CLS) 2009



OISEAUX / 34 espèces cochées
REPTILES / 1 espèce
CRUSTACÉS / 3 espèces

Vu:
  • Fou de Bassan (sula bassana, northern gannet), plusieurs ind. au large, plutôt en vol S>N en ce qui concerne les jeunes adultes
  • Pélican blanc (pelecanus onocrotalus, great white pelican), dont ~20 ind. sur la brèche - sujets immatures au toilettage et repos, en deux groupes (~12 et 8 sujets, cf. photo en haut de notule)
  • Pélican gris (pelecanus rufescens, pink-backed pelican), groupe au repos de 46 ind. avec un pélican blanc [coté Langue de Barbarie du fleuve]
  • Grand cormoran à poitrine blanche (phalacrocorax -carbo- lucidus, white-breasted cormorant), plusieurs dizaines d'ind. dont groupe de 46+ sujets au repos sur la brèche, en compagnie de quelques pélicans blancs et mouettes rieuses internuptiales (cf. photo en haut de notule)
  • Aigrette à gorge blanche (des récifs, dimorphe, egretta gulariswestern reef egret), quelques ind.
  • Aigrette garzette (egretta garzetta, little egret), dont 1 ind. sur la brèche
  • Grande aigrette (egretta alba ssp. melanorhynchagreat egret)
  • Héron cendré (ardea cinerea, grey heron), plusieurs ind. dont 3 à 4 sujets sur la brèche (cf. photo ci-dessus), parfois sur des filaos morts en compagnie de balbuzards
  • Dendrocygne veuf (dendrocygna viduatawhite-faced whistling duck), 38+ ind. en vol [lagune de Lawmar>Saint-Louis]
  • Balbuzard pêcheur (pandion haliaetus, osprey), 20+ ind. et aucun oiseau bagué ou 'satellisé' [entre brèche et Île aux oiseaux, seulement coté fleuve] - dont 1 + 3 ind. volant ensemble + 2 + 1 + 1 ind. + 1 + 1 ind. + 3 ind. + 1 et 1 ind. au sol [Langue de Barbarie coté fleuve] + 2 ind. avec poisson dans les serres + 2 à 3 ind. au niveau de la brèche (cf. photos ci-dessus)
  • Aigle botté (hieraaetus pennatus, booted eagle), 1 ind. ad. de forme claire, en migration prénuptiale active S>N [à la verticale du fleuve et de la Langue de Barbarie] (cf. photo ci-dessus)
  • Huîtrier-pie (haematopus ostralegus, eurasian oystercatcher - inscrit à la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées de disparition, dans la catégorie Near Threatened/NT-Bientôt menacé), 2 ind. [coté continental du fleuve Sénégal, au sortir de la lagune de Lawmar]
  • Grand gravelot (charadrius hiaticula ssp., common inged plover ssp.), ~10 ind. avec des bécasseaux minutes [coté Langue de Barbarie du fleuve]
  • Pluvier argenté (pluvialis squatarola, grey plover), 1 ind. avec une dizaine de grands gravelots et des pélicans gris
  • Courlis corlieu (numenius phaeopus, whimbrel), quelques ind. y compris au moins un sujet sur la brèche
  • Courlis cendré (numenius arquata ssp. orientaliseurasian curlew - inscrit à la Liste rouge de l'UICN des espèces menacées de disparition, dans la catégorie Near Threatened/NT-Bientôt menacé), 1 + 1 + 1 ind. (cf. photos ci-dessous) [coté continental du fleuve]
  • Bécasseau minute (calidris minutalittle stint)
  • Chevalier aboyeur (tringa nebularia, common greenshank)
  • Chevalier guignette (actitis hypoleucos, common sandpiper)
  • Goéland brun (larus fuscus ssp., lesser black-backed gull ssp.) dont 70+ ind. au repos, ad., immatures et jeunes de 1ère et + AC [sur la brèche]
  • Goéland railleur (larus genei, slender-billed gull) [surtout Île aux oiseaux]
  • Goéland d'Audouin (larus audouiniiAudouin's gull), quelques ind. de 1ère AC essentiellement mais aussi 1 ind. ad. [sur la brèche]
  • Mouette à tête grise (larus cirrocephalus ssp. poiiocephalus, grey-headed gull) [surtout Île aux oiseaux]
  • Mouette rieuse (larus ridibundus, black-headed gull), plusieurs ind. immatures ou en plumage internuptial, avec les grands cormorans et pélicans blancs [brèche]
  • Sterne caspienne (sterna caspia, caspian tern) [surtout Île aux oiseaux]
  • Sterne royale (sterna maxima ssp. albididorsalis, royal tern ssp.), 30+ ind. stationnés sur la brèche + dizaines d'ind. sur l'Île aux oiseaux
  • Sterne caugek (sterna sandvicensis, Sandwich tern)
  • Pigeon roussard (de Guinée, columba guineaspeckled pigeon), 1 ind. en vol passant
  • Martin-pêcheur pie (ex alcyon pie, ceryle rudis, pied kingfisher), 1 ind.
  • Guêpier d'Orient (merops orientalis ssp. viridissimus, little green bee-eater), 2 ind. [berge continentale du fleuve Sénégal]
  • Hirondelle de fenêtre (delichon urbicum, common house  martin), ~12 ind. en vol migratoire prénuptial S>N [au-dessus du fleuve]
  • Hirondelle rustique (hirundo rustica, barn swallow), 2 ind. en vol migratoire prénuptial S>N [au-dessus de la Langue de Barbarie]
  • Bergeronnette printanière (motacilla flava, yellow wagtail), 1 ind. en vol S>N [le long de la côte !]
  • Travailleur à bec rouge (quelea quelea, red-billed quelea)

Ci-dessous:
Courlis cendrés et ocypode africain - avec, en toile de fond, le phare de Pilote
2016 03 6, 9h40 et 12h35 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir



AUTRES:
  • Acanthodactyle de Duméril (acanthodactylus dumerili, Dumeril's fringe-toed lizard), quelques ind. [Langue de Barbarie]
  • Ocypode africain (crabe-fantôme, ocypode africanaafrican ghost crab), nombreux ind. sur la Langue de Barbarie, fleuve et brèche (cf. photo ci-dessus)
  • Crabe violoniste (uca tangeri), par milliers d'ind. sur l'estran [surtout rive du fleuve coté Langue de Barbarie]
  • Callinecte bleue (crabe bleu, callinecte sapidusblue crab), 2 ind. sur l'estran [Langue de Barbarie coté fleuve]

Ci-dessous:
Grands cormorans à poitrine blanche et sterne caspienne
Brèche coté fleuve Sénégal 2016 03 6, 10h50 / © Photo par Frédéric Bacuez

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues