" Quand y aura-t-il des observateurs qui nous rendront compte de ce que font nos hirondelles au Sénégal et nos cailles en Barbarie ? "
- Comte de Buffon (France), 1737
" Avoir vu un éléphant n'est pas une question d'âge mais une question d'avoir parcouru la brousse "
- Roger Bila Kaboré (Burkina Faso)

samedi 5 mars 2016

4, Tylla: à l'eau avec les talèves d'Allen et les anserelles naines !

Anserelle naine - nettapus auritus, mâle adulte dans les nympheas du Ngalam au seuil du marigot de Ndiassew
Trois-Marigots 2016 03 4, 9h40 / Courtesy © photo par Jérémy Calvo  pour Ornithondar


* Aire communautaire patrimoniale des Trois-Marigots.
Ngalam/Marigot de Ndiassew à la digue de Tylla -

Séjour de Jérémy [Jérémy Calvo.fr/], 9/16.
4 & 5 mars 2016. MATIN & MIDI-
En véhicule 4x4 et à pied. Avec Jérémy Calvo
Temps: encore et toujours plus chaud que d'habitude... Allez, au bain !




En haut: Jérémy dans le marais...
2016 03 4, 10h25 / © Photo par Frédéric Bacuez

Ci-contre: la traversée du Ngalam à la digue de Tylla
2016 03 4, 12h25 / © Photo par Frédéric Bacuez 


Au diable la bilharziose dont les riverains du deuxième Marigot sont tous atteints, à des degrés plus ou moins forts, d'après mes camarades d'Espoir pour la santé (EPS, Saint-Louis-du-Sénégal) ! Ce matin, il s'agit de faire trempette - en combinaison !- pour tenter de voir, approcher et photographier au ras de l'eau deux espèces phares du site de Tylla, sur la rivière Ngalam (cf. photos ci-dessus à g.) au seuil du marigot de Ndiassew (marigot n° 2): l'anserelle naine (nettapus auritusafrican pygmy goose) et la talève d'Allen (porphyrio alleniAllen's gallinule). Ces espèces strictement aquatiques, un anatidé et un rallidé réputés pour leur discrétion, ont en partage un point commun original: ce sont des baroudeuses ! Quelque temps ici, puis là, et, du jour au lendemain... disparues pendant des mois avant de réapparaître, sans trop qu'on sache où les belles avaient choisi d'aller voir ailleurs si l'herbe était plus verte et humide...

Ce matin dans le bucolique marais de Tylla, des anserelles naines et des talèves d'Allen sont au rendez-vous. Les petits canards colorés sont difficilement perceptibles, depuis la digue qui coupe le Ngalam. Jérémy se met à l'eau - il en verra une huitaine, mâles et femelles, et reviendra du tapis des nympheas avec quelques heureux clichés (cf. photo en haut de notule et lien ci-dessous*). De mon coté, ce sont les rallidés qui feront mon bonheur - deux sujets de porphyrio alleni, un individu internuptial  (plaque frontale bleue), exceptionnellement et durablement à découvert (cf. photos ci-après), plus une femelle en mode nuptial (plaque frontale jaunâtre-vert pomme), autrement plus furtive. A peine sortie de l'alignement de tamarix senegalensis émergés pour inspecter les herbiers flottants, la voilà aussitôt retournée vers le couvert arboré, à grandes enjambées. La scène se répète à l'envi, ce qui me laisse le temps de bien voir sa plaque frontale mais ne m'accorde jamais la possibilité de la photographier. Il est où, le Jérémy qui a disparu du coté de ses sarcelles à oreillons ? Aussi instable que nos fugitives du marais...

" Un des plus beaux canards 
que j'ai eu la chance d'observer. "
- Jérémy Calvo, 2016 04 4
* in Jérémy Calvo - Photographies nature, sur Facebook en accès public


L'anserelle naine, nympheamane et cavernicole

Nota 1: l'anserelle naine (nettapus auritusafrican pygmy gooseest notre plus petit canard afrotropical - une trentaine de centimètres ! Au milieu des nénuphars, blancs et mauves, l'arlequin des marais se dissimule aisément à la vue, avec son plumage en patchwork orange, vert, blanc... L'anserelle a le caractère bien trempé: elle fuit les eaux dégagées mais affectionne les rivières lentes et marécageuses, encombrées de végétaux flottants - ces trois Marigots-là sont faits pour elle ! S'y nourrissant de lentilles d'eau et de quelque menu fretin, ses mets favoris restent les nympheas pour les tiges desquels elle nourrit une passion dévorante ! Elle plonge puis ressort du fatras végétal au bout de quelques secondes, une longue tige de nénuphar dans le bec; et si la pétoire des chasseurs ou la traversée du marais par les pêcheurs relevant leurs filets tendus la surprennent au beau milieu de la moisson, notre mandarin africain s'envolera avec rhizome et fleur arrachés à la vase, bien maintenus dans le bec orange... Autre particularisme de l'anserelle: si le petit clown du marais est un oiseau strictement aquatique, quasiment incapable de se déplacer sur la terre ferme, il est en revanche très doué pour percher dans la végétation ripicole ! Arboricole, l'anserelle naine passe ses nuits sagement juchée sur la branche d'un tamaris, d'un prosopis ou d'un acacia de la berge; mieux, elle niche (6 à 12 œufs) aussi dans les arbres, comme le font les harles du paléarctique, de préférence dans la loge d'un pic (dendropicos sp.) ou d'un barbu (lybius et pogoniulus sp.) - à une dizaine de mètres, parfois vingt mètres au-dessus de l'eau ou de la rive. A défaut de loge subtilisée, l'anatidé bariolé se contentera d'un petit coin dans l'énorme nid de l'ombrette africaine (scopus umbretta) ou des alectos à bec blanc (bubalornis albirostris); à défaut d'arbre, on l'a même vu occuper un terrier creusé dans une termitière (par les écureuils terrestres, par exemple) ou dans le talus argileux criblé par les guêpiers (merops sp.).

La talève d'Allen, furtive et vagabonde...

Nota 2: les talèves d'Allen (porphyrio alleni, Allen's gallinulecf. photos ci-dessoussont réputées pour leur erratisme: ce sont des aventurières nées, jamais longtemps au même endroit ! Ces afrotropicales aux mœurs secrètes traversent régulièrement le Sahara*1 pour atteindre le Maroc*2 voire l'Europe méditerranéenne - il s'agit spécifiquement de sujets immatures. Les observations de ce rallidé dans la durée sur un même site sont donc nécessaires pour en savoir plus sur ses habitudes: combien de temps cette talève peu connue y stationne ? Quel y est son comportement ? N'y fait-elle que passer ? Ou bien la poule s'installe-t-elle pour nidifier ? L'observation les 24 et 29 janvier 2014*par Ornithondar et ses amis d'un sujet juvénile/immature, avec au moins un mâle et une femelle sur cette même place aquatique, prouve à l'évidence que le ou les poussins a/ont grandi ici, né(s) quelque part dans le fouillis végétal du Ngalam et du marigot de Ndiassew qui le prolonge. Plus que jamais cette zone 'communautaire' et 'patrimoniale' des Trois-Marigots est un site à la biodiversité exceptionnelle, en particulier en espèces de rallidés et autres oiseaux des marais: ici et dans les parages nous avons constaté l'hivernage de la marouette poussin (zapornia ex porzana parva) et de la marouette ponctuée (porzana porzana); et surtout documenté la première mention dans notre delta sahélien d'un jacana nain (microparra capensis) - la seconde au Sénégal !

*1 Voir ICI et LA sur Magornitho.org 2016 03 6 et 2016 02 19

Ci-dessous:
Talève d'Allen - porphyrio alleni,  adulte internuptial sur le marais de Tylla (avec gallinule poule-d'eau)
2016 03 4, 10h10 / © Photos par Frédéric Bacuez
- Cliquer sur les photos pour agrandir -




OISEAUX / 34 espèces cochées
AUTRES / 3 espèces

Vu:
  • Cormoran africain (microcarbo ex phalacrocorax africanus, reedlong-tailed cormorant), quelques ind. (cf. photo ci-dessus à g.)
  • Anhinga (roux) d'Afrique (anhinga rufa, african darter), 1 ind. au séchage + 1 et 2 ind. en vol passant + 1 ind. transportant du matériau 
  • Crabier chevelu (ardeola ralloidessquacco heron), 1 ind.
  • Héron cendré (ardea cinerea, grey heron)
  • Héron pourpré (ardea purpureapurple heron), quelques ind. dont deux sujets perchés sur tamarix senegalensis
  • Dendrocygne fauve (dendrocygna bicolorfulvous whistling duck), 50+ ind.
  • Anserelle naine (nettapus auritusafrican pygmy goose), ~8 ind. - dont cc et trois à quatre mâles (cf. photo en haut de notule)
  • Balbuzard pêcheur (pandion haliaetusosprey), 1 ind. en vol
  • Pygargue vocifère (haliaeetus vociferafrican fish eagle), 2 ind. en vol
  • Busard des roseaux (circus aeruginosuswestern marsh harrier), 1 ind. mâle
  • Faucon crécerelle (falco t. tinnunculuscommon kestrel), 1 ind.
  • Marouette/Râle à bec jaune (amaurornis flavirostrablack crake)
  • Gallinule poule-d'eau (gallinula chloropuscommon moorhen)
  • Talève d'Allen (porphyrio alleniAllen's gallinule), 2 ind. - un ad. de sexe indéterminé (plaque frontale bleue, cf. photos ci-dessus) et une femelle ad. en plumage nuptial (plaque frontale jaune verdâtre) + 1 ind. de sexe et statut indéterminés
  • Talève (sultane) d'Afrique (porphyrio porphyrio madagascariensis, african swamphen)
  • Jacana à poitrine dorée (actophilornis africanusafrican jacana)
  • Oedicnème du Sénégal (burhinus senegalensisSenegal thick-knee), 1 ind. en vol
  • Vanneau éperonné (vanellus spinosus, spur-winged lapwing), 1 ind. ad. avec 1 poussin (cf. photo ci-après)
  • Chevalier guignette (actitis hypoleucos, common sandpiper), 1 ind. [mare de Tylla]
  • Coucal du Sénégal (centropus sengalensisSenegal coucal), 1 ind.
  • Martin-pêcheur huppé (alcedo cristata ssp. galeritaMalachite kingfisher), 2 à 3 ind.
  • Martin-pêcheur pie (ex alcyon pie, ceryle rudispied kingfisher), 1+ ind.
  • Guêpier nain (merops pusilluslittle bee-eater), 2 ind.
  • Coliou huppé (à nuque bleue, 'oiseau-souris', urocolius macrourusblue-naped mousebird), 5 + 7 + ~10 + 5 ind.
  • Hirondelle rustique (hirundo rusticabarn swallow), plusieurs ind. passant
  • Bergeronnette ibérique (motacilla iberiaespanish wagtail), 1 ind.
  • Phragmite des joncs (acrocephalus schoenobaenus, sedge warbler), toujours nombreux ind.
  • Rousserolle effarvatte (acrocephalus scirpaceus, eurasian reed warbler), au moins 1 ind. vu
  • Rousserolle sp. (acrocephalus sp.), 1 ind.
  • Cisticole des joncs (cisticola juncidis ssp. uropygialisfan-tailed cisticola), 1 ind.
  • Cisticole roussâtre (du Nilcisticola galactotes ssp. amphilectus, greater black-backed ex winding cisticola), 1+ ind., chanteur
  • Prinia modeste (prinia subflava, tawny-flanked prinia), 2 + 3 ind.
  • Prinia aquatique (prinia fluviatilis, river prinia), au moins 2 ind.
  • Bengali zébré (sporaeginthus subflavuszebra waxbill), ~12 ind.

Entendu:
Coliou huppé (urocolius macrourus) / Phragmite des joncs (acrocephalus schoenobaenus) / Rousserolle sp. (acrocephalus sp.), quelques ind. /

AUTRES:

  • Nèpe sp. ('scorpion d'eau'), 1 ind. [digue de Tylla]
  • (petit) Monarque d'Afrique (danaus chrysippus ssp. chrysippuscommon plain tigerlesser wandererqueen butterfly, 'african queen'), 2 ind.
  • Brachythémis à ailes barrées (brachythemis leucostictabanded groundling), nombreux ind.


Ci-dessus:
Poussin de vanneau éperonné - vanellus spinosus, Ndam Ndam près du Ngalam/marais de Tylla
2016 03 5, 12h40 / © Photo par Frédéric Bacuez

Nouvelles générations - la relève...

Ci-dessous:
Digue et marais de Tylla, sur la rivière Ngalam
2016 03 4 matin / © Photos par Frédéric Bacuez

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nombre total de pages vues